Colopathie fonctionnelle et alimentation :  » L’anis demeure le meilleur allié pour soigner la colopathie », dixit Yasmine Zerbo, diététicienne

26

La colopathie fonctionnelle ou maladie du côlon irritable est définie par des troubles intestinaux chroniques persistants sur une durée de plus de trois mois. Elle se manifeste par des gaz, des pets, des ballonnements, de la diarrhée, des bourdonnements et des crampes dans le ventre. Le traitement de la maladie s’appuie essentiellement sur l’hygiène de vie et surtout sur l’équilibre alimentaire. Et pour en savoir davantage sur l’alimentation qui sied au colopathe, nous avons rencontré Yasmine Zerbo, diététicienne, dont 8 patients sur 10 souffrent de colopathie fonctionnelle. Elle nous livre dans cette interview, des astuces pour soulager les gaz dans le ventre après les repas.

Lefaso.net : Est ce qu’il existe un régime type que la personne souffrant de colopathie doit respecter ?

Yasmine Zerbo : Il n’y a pas de mauvais aliment, il n’y a que des mauvais usages. Le corps humain a besoin de toute sorte d’aliments, et c’est le rôle du diététicien d’aider le patient à trouver des astuces pour consommer les aliments sans pour autant ressentir les gaz dans le ventre. Certains patients sentent les gaz dans le ventre avant ou après les repas. Il existe des aliments qui peuvent aider à soulager le colopathe. Et celui-ci peut les prendre au moment où il ressent les manifestations de la maladie.

L’anis, l’allié du colopathe

Lefaso.net : Quels sont les aliments qui favorisent les gaz dans le ventre ?

Yasmine Zerbo : Les oeufs, les légumineuses (haricot, soja, pois de terre, lentille, etc), la pâte d’arachide, les tubercules, les boissons gazeuses, le lait pour ceux qui souffrent d’une intolérance au lactose. Il est recommandé à ceux qui ont une intolérance au lactose de prendre du yaourt car quand le lait se transforme en yaourt ça devient de l’acide lactique donc ne contient plus de lactose.

Lefaso.net : Quelles sont les alternatives proposées par le diététicien pour aider le colopathe à « tout manger » sans pour autant ressentir les gaz dans le ventre ?

Yasmine Zerbo : Pour les personnes qui sont ballonnées après avoir consommé des tubercules ( igname, pomme de terre, patate douce, manioc) ou des légumineuses, il faut toujours trempé ces aliments au moins 3 à 4 heures dans l’eau avant de les cuisiner. Cela permet d’éliminer les gaz qu’ils contiennent.

Il existe aussi des aliments qui permettent d’éliminer les gaz dans le ventre. Nous avons entre autres la papaye et l’ananas qui sont des fruits qui contiennent des enzymes qui aident, inhibent les gaz. Manger l’un de ces fruits avant ou après le repas, aide le colopathe à digérer plus facilement. Nous avons aussi le gingembre qui est un allié pour faciliter la digestion.

Pour ceux qui par exemple ont consommé un repas copieux et qui des heures après ne digèrent toujours pas, ils peuvent juste écraser une gousse de gingembre, ajouter dans un verre d’eau et boire.

Le thé à la canelle permet aussi de soulager les ballonnements après les repas. Après avoir mangé, infuser un thé (thé vert de préférence) avec une tige de canelle, ou du citron ou du gingembre aide à la digestion.

Quelques aliments recommandés pour les personnes souffrant de colopathie

L’anis demeure le meilleur allié pour soigner la colopathie. C’est une épice que l’on retrouve dans nos marchés auprès des vendeuses d’épices. Pour le colopathe qui ressent des ballonnements ou des douleurs après avoir mangé les oeufs par exemple, il suffit de saupoudrer les oeufs d’anis avant de faire son omelette. Cela aide à inhiber les gaz. L’anis peut aussi être infusé dans de l’eau. Prendre deux cuillerées à café d’anis dans un litre d’eau, infuser et boire un verre le matin et un verre le soir. Ce traitement suivi sur au moins deux mois, permet d’atténuer les gaz dans le ventre.

Nous pouvons retenir également le jus de citron, additionné à un verre d’eau, qui peut être consommé lorsque l’on se sent ballonné ou que l’on n’a pas digéré son repas. L’ail aussi est un allié du colopathe. Il peut prendre une gousse d’ail, l’écraser et mettre dans un verre d’eau à boire, avant ou après avoir mangé. Cela permet d’inhiber les gaz. Préparer avec des épices aident à soulager le colopathe (persil, coriandre, poivre noir, ail, gingembre).

L’eau de coco, l’eau de menthe (infuser un bouquet de menthe dans un verre d’eau). Un exemple de recette que je conseille aux personnes souffrant de colopathie : prendre une gousse d’ail, deux tiges de piment noir plus deux graines de coriandre, écraser le tout et ajouter à un verre d’eau et boire lorsque l’on ressent les gaz.

Lefaso.net : Avez-vous quelques conseils diététiques pour les patients souffrant de colopathie ?

Yasmine Zerbo : Consommer beaucoup de protéines animale et végétale car elles aident à inhiber les gaz (viande, poisson, produits laitiers, fromage, légumineuses), manger assez de fruits et légumes en fin de repas. Il faut aussi pratiquer le sport. La marche après le repas par exemple peut aider à digérer. Boire beaucoup d’eau.

Éviter les boissons gazeuses et préférer les jus de fruit, éviter de parler en mangeant ou de mâcher du chewing-gum car cela fait rentrer des gaz dans le ventre. Favoriser les bonnes graisses qui contiennent les Oméga 3 et 6 (poisson, huile végétale). Améliorer la qualité du sommeil. Il faut tout manger mais tout excès nuit. Il faut bien s’alimenter mais ne pas exagérer.

Propos recueillis par Armelle Ouédraogo

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici