Civisme et citoyenneté au Burkina : Le Club Aurore s’investit à travers des conférences éducatives

19

Le Club Aurore organise dans l’ensemble des 13 régions du Burkina Faso une série de conférences publiques sur la citoyenneté et le vivre-ensemble. Il entend contribuer à créer un modèle résilient de populations et de dirigeants ayant les mêmes ambitions et les mêmes valeurs pour construire un Burkina nouveau. La cérémonie inaugurale de cette caravane est intervenue ce jeudi 22 avril 2021 à Ouagadougou, à l’université Joseph Ki-Zerbo.

Le manque d’éthique et de déontologie dans l’accomplissement des tâches dans les services publics, la défiance des institutions et l’incivisme de la population notamment des plus jeunes, etc. ne laissent pas indifférent le Club Aurore. Il veut contribuer à changer la tendance. C’est pourquoi, il initie une caravane de conférences éducatives publiques dans les 13 régions du Burkina Faso. Le top départ de cette série de conférences a été donné ce jeudi 22 avril 2021, à Ouagadougou, à l’université Joseph Ki-Zerbo, en présence de l’épouse du Premier ministre, Dr Clémentine Dabiré.

Le président du Club Aurore, Boureima Drabo, espère ramener la jeunesse à adhérer efficacement à l’instauration d’une stabilité sociale et plus inclusive

« Participation citoyenne, moteur de transformation sociale », c’est sous ce thème que se tient cette caravane de conférences publiques du Club Aurore. Selon le président dudit Club, Boureima Drabo, les insuffisances constatées sur l’état actuel et le devenir de la citoyenneté les interpellent. Selon son entendement, la non valorisation des acquis étatiques, la communication approximative et souvent violente constituent un frein à l’encrage de la gouvernance participative et polluent le vivre-ensemble. Le thème, à l’en croire, revêt d’une importance capitale pour la jeunesse du Burkina Faso.

Par cette activité éducative, le Club Aurore espère contribuer à mettre à la disposition de la jeunesse, des expériences et des outils pertinents pour les amener à adhérer efficacement à l’instauration d’une stabilité sociale et plus inclusive.

Après ce jour (de lancement de la caravane), le cap sera mis sur la ville de Bobo-Dioulasso, foi du président du Club, Boureima Drabo.

Le rôle de la jeune génération sur la participation citoyenne sera développé au cours de cette caravane de conférences publiques.

Ces conférences publiques sont assurées par Lassané Yaméogo et Vincent Sedogo, tous des enseignants-chercheurs. Tout le temps que durera cette campagne, les deux conférenciers entretiendront la jeune génération sur leur participation citoyenne pour l’encrage d’une société plus tolérante où le vivre-ensemble sera une réalité.

Obissa Juste MIEN

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici