Cinéma : « Ecrire au féminin »

74

Taafé Vision est une association ouverte aux femmes œuvrant dans l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel. Dans le but d’outiller ses membres, l’association a organisé une série d’ateliers suite à un appel à projet sur l’écriture de scénario. Les candidates présélectionnées et devant bénéficier de l’accompagnement de “Taafé Vision” ont présenté publiquement leur projet à travers notamment, une séance de pitch. C’était le 28 mars 2019  à l’Espace Théâtre Gambidi.

Donner plus de visibilité et plus de représentativité à la femme dans le domaine de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel, tel est le but poursuivi par l’association “Taafé Vision”. La femme, selon la présidente Azaratou Bancé, doit briller aussi bien derrière que devant la caméra; d’où la mise en place d’une série d’ateliers intitulée  « écrire au féminin ».

Pour cette première édition dont le thème est « Femme forte », 10 courts métrages de femmes ont été sectionnés suite à un appel à projets sur l’écriture de scénario.

Ainsi, de la phase théorique consacrée à l’écriture de scénario, aux séances de pitch en passant par des sessions de mentoring, les candidates se sont montrées aptes et capables dans ce périple,  à écrire un bon scénario, à convaincre le jury sur la pertinence de leur projet; l’une des conditions conditions sine qua non pour bénéficier de l’accompagnement de la structure.

En rappel, cette première édition « Ecrire au féminin »  a été possible grâce au soutien du ministère en charge de la culture à travers l’appui financier du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) et de la contribution d’autres partenaires tels que le FESPACO, le BBDA et l’ISIS.

Burkina24

Burkina24.com