CDP : Mahamadi Kouanda revient à la charge par un référé de suspension du congrès d’investiture d’Eddie Komboïgo

60
CDP : Mahamadi Kouanda revient à la charge par un référé de suspension du congrès d’investiture d’Eddie Komboïgo

Suite à l’annonce de sa candidature à la présidentielle pour le compte de son parti, samedi, 18 juillet 2020, Mahamadi Kouanda a été suspendu (à titre conservatoire pour six mois) dès le même jour, des instances du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), dont il est membre du bureau exécutif national.

Alors que la direction politique nationale annonçait également, lundi, 20 juillet 2020, par une conférence de presse, les couleurs de la cérémonie d’investiture de son candidat désigné, Eddie Komboïgo, l’on apprend que Mahamadi Kouanda a esté le parti en justice par la procédure de référé aux fins de suspension dudit congrès prévu pour le dimanche, 26 juillet 2020.

En attendant de connaître, dans les heures qui suivent, le sort de cette requête, on se souvient que celui-là qui se proclame « candidat officiel » du CDP, Mahamadi Kouanda, avait en septembre 2019, posé le même recours pour demander la suspension du congrès extraordinaire du 22 septembre 2019.

Il avait été débouté de toutes ses demandes. Outre le présent référé, M. Kouanda aurait une autre requête devant la justice par laquelle, il demande à la direction du parti, le remboursement de 75 millions au titre de son investissement pour la campagne législative de novembre 2015.

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici