Burkina vs Mauritanie : « Tant qu’une bataille n’est pas finie, nul ne peut la déclarer perdue » (UNSE)

55

L’Union nationale des supporters des Étalons (UNSE) a tenu un point de presse le vendredi 15 mars 2019 dans le cadre de la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019. L’union dirigée par Ablassé Ouédraogo appelle les Burkinabè à se mobiliser derrière les Étalons le vendredi 22 mars prochain pour battre la Mauritanie et espérer se qualifier pour l’Égypte au mois de juin.

Les Étalons du Burkina sont classés troisième de leur groupe dans course à la qualification à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019. La sélection dirigée par le Portugais Paulo Duarte se doit de gagner pour conserver ses chances de qualification puis espérer une bonne performance du Botswana face à l’Angola, classé deuxième du groupe qui a également besoin d’une victoire. Les Étalons n’ont donc pas leur destin en main.

« Cette qualification ne relève pas de l’impossible car au même moment l’adversaire direct du Burkina pour la qualification, l’Angola, se déplace. Rien n’est donc perdu », assure l’Union nationale des supporters des Étalons (UNSE) à travers la voix de secrétaire général Boukaré Tiendrébéogo  lors de son désormais traditionnel point de presse avant chaque rencontre de l’équipe nationale du Burkina.

Selon l’UNSE, face à cette échéance difficile, « la mobilisation n’est plus une nécessité mais vitale », assure l’organisation faîtière des supporters au Burkina Faso. C’est pourquoi, elle appelle les supporters à manifester leur soutien aux Étalons le vendredi 22 janvier à 17 heures. « Jamais défaits au stade du 4-Août depuis 2007, les Étalons se doivent de perpétuer cette « tradition » car tant qu’une bataille n’est pas finie, nul ne peut la déclarer perdue », martèle Boukaré Tiendrébéogo.

L’UNSE assure également que sa troupe d’animation a déjà commencé les répétitions et sera prête le jour et à l’heure du match pour manifester son soutien au onze national. L’UNSE a saisi cette occasion pour remercier le public sportif burkinabè pour sa marque de patriotisme à l’endroit de Salitas, première équipe du Burkina qualifiée pour les phases de groupe d’une compétition africaine à savoir la Coupe de la Confédération.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Burkina24.com