Burkina : Vers une optimisation de la gestion du parc automobile de l’Etat

39
Vers une optimisation de la gestion du parc automobile de l’Etat

ECOUTER

La Direction générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat (DGAIE) a organisé un atelier de validation d’une stratégie de gestion du parc automobile. Il s’agit de la stratégie d’optimisation de la gestion du parc automobile de l’Etat (SOGEPAE). C’était ce lundi 10 août 2020 à Ouagadougou.

Dans le cadre de l’amélioration de la gouvernance des biens publics, le ministère en charge des finances, à travers la Direction générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat (DGAIE), s’est engagée dans l’élaboration de référentiels de gestion du patrimoine non financier de l’Etat.

Ainsi, deux stratégies ont été élaborées et adoptées en 2019 et leurs plans d’actions triennaux sont en cours d’exécution. Il s’agit de la stratégie de l’équipement de l’Etat (SEE) et la stratégie immobilière de l’Etat (SIE).

l’examen et la validation de la SOGEPAE
l’examen et la validation de la SOGEPAE l’examen et la validation de la SOGEPAE
Examen et  validation de la SOGEPAE

Cependant, à l’horizon 2024, la DGAIE entend disposer d’un parc automobile performant et fiable induisant des charges maîtrisées sur le budget de l’Etat. Pour ce faire, les premiers responsables ont rédigé un document qui servira de repère en la matière.

Lire également 👉Burkina : Une opération d’enlèvement des véhicules de l’Etat dans les garages privés lancée

En effet, la stratégie d’optimisation de la gestion du parc automobile de l’Etat (SOGEPAE) est consacrée spécifiquement au matériel roulant de l’Etat et de ses démembrements. Ainsi, l’élaboration de cette stratégie a concerné un diagnostic du système de gestion et un plan d’action en vue de l’amélioration du parc automobile de l’Etat.

Optimiser le coût d’acquisition et de maintenance du matériel roulant de l’Etat…

La rencontre pour l’examen et la validation de la SOGEPAE a été présidée par le secrétaire général du ministère en charge des finances,  Abel Somé. « Cette rencontre a été organisée afin de recueillir les observations et amendements en vue d’enrichir et de finaliser les documents avant l’adoption », a-t-il indiqué. 

le directeur du parc automobile de l’Etat, Karim Traoré
le directeur du parc automobile de l’Etat, Karim Traoréle directeur du parc automobile de l’Etat, Karim Traoré
Karim Traoré, directeur du parc automobile de l’Etat

Le directeur général des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat, Karim Nignan, a rappelé que c’est un processus qui a débuté il y a 3 ans. A l’écouter, c’est un ensemble de mécanismes qui permettra d’optimiser le coût d’acquisition et de maintenance du matériel roulant de l’Etat.

Egalement, le directeur du parc automobile de l’Etat, Karim Traoré, a insisté sur le bien-fondé de cette stratégie. Pour lui, cette stratégie permettra de rationaliser l’utilisation des véhicules partant pour réduire le train de vie de l’Etat.

« La stratégie va permettre de limiter le nombre de véhicules par ministère et de participer à la réduction du train de vie de l’Etat », a-t-il souligné.

Jules César KABORE

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici