Burkina: Une association outille des jeunes sur l’histoire sociopolitique du pays

43


Le Cadre de Réflexion et d’action pour le Développement Durable (CREDD) a organisé une conférence publique, le samedi 16 janvier 2021 à Ouagadougou, avec pour thème: « L’histoire sociopolitique et culturelle du Burkina Faso ». Cette conférence a été placée sous le parrainage de la ministre en charge de la Culture, Élise Thiombiano.

L’objectif visé par les organisateurs de la conférence est de dispenser des connaissances aux citoyens sur l’histoire du Burkina. Car, selon le président du CREDD, Pato Dondassé, l’on constate de nos jours que la majeure partie des Burkinabè « ont très peu de connaissances sur l’histoire du pays ». Or, pour comprendre le présent, a-t-il poursuivi, il faut comprendre ce qui s’est passée.

Pour atteindre alors ses ambitions, le CREDD, à en croire son président, a préféré que cette conférence soit animée par des experts burkinabè. Ainsi, différents sous thèmes ont été développés par des enseignants chercheurs tels que le Dr Lassina Simporé qui a exposé sur : « Le peuplement du Burkina Faso jusqu’au 15ème siècle » et le Dr Vincent Sedogo qui a communiqué sur : « L’organisation sociopolitique et économiques des populations du Burkina Faso » ainsi que sur « Les hommes marquants des sociétés traditionnelles du Burkina Faso».

Le président du CREDD, Pato Dondassé invite les Burkinabè à mieux appréhender leur histoire

Représentant la ministre chargée de la Culture, Ousmane Djiguemdé a laissé entendre, à l’ouverture de la conférence le développement du Burkina Faso « avait été un peu biaisé ». Il ajoute qu’un « développement qui se bâtit sans la culture est un développement qui est à l’avance faussé ». Il explique que le peuple se bâtit sur un certain nombre de valeurs et de fondements qu’il faut exhumer pour pouvoir construire le développement sur des bases assez solides.

Les participants à la conférence publique étaient particulièrement des jeunes dont certains s’intéressent aux questions du leadership.

En rappel, le CREDD a été créé en décembre 2019 et se veut un cadre de réflexion, de dialogue et d’action sur les questions essentielles à la vie politique, économique et sociale du Burkina Faso.

Hervé KINDA

Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici