Burkina : Un comité interministériel mis en place pour une gestion rationnelle du Foncier

21


Un comité interministériel chargé de réfléchir sur les mesures conservatoires d’urgence en matière de gestion foncière au Burkina Faso, a été mis en place et officiellement installé ce lundi 19 avril 2020 à Ouagadougou. Cette installation officielle a été faite par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MATD), Pengwendé Clément Sawadogo en présence du ministre en charge de l’Urbanisme, Bénéwendé Stanislas Sankara et ministre déléguée en charge du budget, Pauline Zouré, qui a représenté Lassané Kaboré, ministre en charge de l’économie et des finances.

« Nous venons d’installer un comité interministériel chargé de mener une réflexion en urgence sur une question qui est de nos jours devenue plus que préoccupante dans notre pays. Il s’agit de la question du foncier ». C’est ce qu’a indiqué Pengwendé Clément Sawadogo, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

Le premier ministre Christophe Marie Joseph Dabiré, devant la représentation nationale afin de répondre à cette préoccupation a engagé le gouvernement dans la prise de mesures conservatoires d’urgences. C’est dans cette logique que se situe cette cérémonie d’installation des membres du comité interministériel chargé de réfléchir sur les mesures conservatoires d’urgence en matière de gestion foncière au Burkina Faso.

Ce comité est composé des hauts cadres des différentes administrations qui gèrent les domaines liés au foncier. Parmi ces administrations, il y a les ministères de l’urbanisme, de l’économie, de l’administration territoriale, de l’environnement, des ressources animales, de l’eau et de l’agriculture.

Tous ces ministères qui gèrent des dispositifs législatifs importants rentrent quelques fois en conflit à travers leurs contenus.

« Il était temps d’engager cette réflexion afin d’aboutir à des décisions fermes qui permettront une gestion sereine et rationnelle du domaine foncier de notre pays », a expliqué le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation.

Le comité interministériel chargé de réfléchir sur les questions foncières a été officiellement installé

Ce comité a donc trois semaines pour travailler et faire des propositions qui seront étudiées par les différents ministères avant d’être portées sur la table du gouvernement.

Le ministre de l’Administration territoriale a précisé que le comité proposera une feuille de route pour une refonte de tous les textes qui entrent dans la gestion du domaine foncier. « Le comité qui travaille sur les mesures conservatoires d’urgences, va également proposer une feuille de route pour qu’il y ait après ces mesures d’urgences, des mesures en profondeurs, c’est-à-dire une refonte de tous les textes qui entrent dans la gestion du domaine foncier », a ajouté le ministre Sawadogo.

Comme première idée, un dispositif législatif unifié, une référence unitaire avec des décrets d’application et auxquels se réfèrent tous les acteurs sera mis en place, et selon le ministre Clement Sawadogo, quand le stade de la première idée sera atteinte, « on pourra dire que la solution pérenne à la gestion du foncier a été trouvé ».

Mireille Sandrine Bado
Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici