Burkina : « Les revendications sociales portent un coup dur à l’administration » (Premier ministre)

261
Burkina : « Les revendications sociales portent un coup dur à l’administration » (Premier ministre)

Le Premier ministre Christophe Dabiré a indiqué jeudi, que les revendications sociales dans les différents secteurs, portent un coup dur à la bonne marche de l’administration publique, a appris l’AIB.

« Les revendications sociales dans les différents secteurs portent un coup dur à la bonne marche des activités de notre administration. Ces revendications sommes toutes légitimes, ne doivent pas nous laisser perdre de vue, la nécessité de nous laisser guider par l’intérêt général », a déclaré le Premier ministre Christophe Dabiré.

Dabiré s’exprimait jeudi à l’occasion de la première session 2019 du cadre de concertation sectoriel de son département, axé sur le thème : « Le Premier ministère face aux enjeux de la mesure de performance ».

« Je me réjouis de l’environnement apaisé qui prévaut dans notre institution et je vous invite à privilégier un dialogue social fécond, gage de toute réussite dans la conduite de notre action », a ajouté le chef du gouvernement.

Rappelons que contrairement au Premier ministère, plusieurs départements ministériels dont l’épineux secteur de la Santé sont présentement secoués par des revendications salariales que le gouvernement peine à satisfaire.

Selon Christophe Dabiré, le Premier ministère, dans son rôle de coordination des actions des départements ministériels, se doit d’être, par son dynamisme, une institution de proue qui soutient avec responsabilité, la coordination de l’action gouvernementale pour une mise en œuvre efficace de la politique de développement.

Pour lui, cette vision exige le respect de certains principes directeurs dans l’accomplissement des tâches quotidiennes, notamment la responsabilité, l’excellence, la performance et l’esprit d’équipe.

« Au cours de 2018, en dépit des contraintes financières et du contexte sécuritaire défavorable, le Premier ministère a relevé de nombreux défis au regard des résultats atteints. La performance globale des structures du Premier ministère est de 63,3% », a noté le chef du gouvernement.

Agence d’information du Burkina

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici