Burkina : Le service Chirurgie générale et digestive du CHU-YO ouvert

78

Après une fermeture de plus d’une année, la Chirurgie générale et digestive du CHU-Yalgado Ouédraogo a repris du service depuis le 21 mars 2019. Cette fermeture s’explique par le vieillissement des équipements. La reprise des activités chirurgicales a été actée par une visite guidée dudit établissement en compagnie des Hommes de médias ce vendredi 5 avril 2019 à Ouagadougou.

Le service Chirurgie générale et digestive du CHU-Yalgado Ouédraogo, suspendu à cause d’un certain nombre de pannes techniques, est à nouveau fonctionnel. Cela a été possible grâce à l’engagement, la détermination et l’implication de tous les acteurs.

L’arrêt du service Chirurgie, à en croire le Directeur Général du CHU-Yalgado, Constant Dahourou, a permis de réaliser les travaux « de désinfection du site, de réfection et l’équipement ». La durée de la fermeture est liée au fait que « l’acquisition de matériels d’équipements a été très compliquée et cela a mis beaucoup de temps », a-t-il justifié.

« Tous les problèmes ne sont pas encore résolus », poursuit-il, car il y a des problèmes de maintenance et de matériels complémentaires en vue. Mais les « plaidoyers » continuent pour permettre la mise à niveau des services chirurgicaux du plus grand hôpital du pays. Pour l’heure, les travaux sont toujours en cours et ceux réalisés ont une valeur  de plus de 100 millions de francs CFA.

Le Secrétaire Général du ministère de la santé, Dr Robert Karama, se dit satisfait des travaux déjà réalisés. « Nous avons pu réunir un minimum pour que ce bloc puisse être fonctionnel, nous avons pu mutualiser nos forces, avec l’appui de tous les hôpitaux du Burkina Faso pour apporter du matériel à Yalgado », a-t-il déclaré.

Le SG a affirmé qu’il y a eu un « engagement fort », des concertations avec toutes les parties prenantes pour assurer l’ouverture de ce service. Le Pr Maurice Zida, chef de service chirurgie générale et digestive, a fait savoir que « depuis l’ouverture il y a à peu près deux semaines, nous avons reçu 417 patients et 58 patients ont été opérés ».

Il faut rappeler que l’arrêt du service chirurgie générale et digestive a fait couler beaucoup de salive et d’encre. Le premier responsable du CHU-Yalgado a tenu à présenter ses excuses aux populations qui auraient été pénalisées par cette situation. Il fonde l’espoir que ces matériels seront au service de la population.

Aïna TOURE et Amsétou OUEDRAOGO (stagiaires)

Burkina 24

Burkina24.com