Burkina : Le prophète Emmanuel Sawadogo prie pour des élections paisibles et démocratiques

24

Le pasteur David Bamogo a désormais son église. En cette soirée du samedi 17 octobre 2020, son père spirituel, le prophète Emmanuel Sawadogo est allé consacrer la nouvelle étape de son filleul.

11 années, c’est le temps passé par David Bamogo aux côtés du prophète Emmanuel Sawadogo. Des moments passés à apprendre. Désormais, « l’oisillon du prophète » vole de ses propres ailes. Et pour son père spirituel, ce sont des sentiments de satisfactions et de joie qui s’expriment. « Je suis très content. J’ai constaté qu’il est parti et de son côté, il a évangélisé et a converti beaucoup de gens », a exprimé  Emmanuel Sawadogo.

Un tout nouveau ministère s’ajoute alors à la chaine du Centre International de Mission de Délivrance et d’Intercession (CIMIDI). Pour le désormais patron du Centre de prière, de délivrance Jésus opère des miracles, la joie est « immense ». Selon ses propos, la présence de son père spirituel est une « grande satisfaction » pour lui. « Ce n’est pas l’enfant qui bénit le père mais le contraire. Je suis très content de sa présence et des fidèles », a indiqué David Bamogo.

2020 est une année électorale pour le Burkina Faso. Et c’est tout naturellement que les pensées et les prières s’orientent vers cet aspect. « Nous prions pour la paix au Burkina. Et pour les élections, nous prions pour des élections paisibles et démocratiques », a déclaré le prophète Emmanuel Sawadogo. Selon ses propos, il faut prier afin que le Burkina échappe à des situations de troubles.

Pour David Bamogo, son indépendance n’est pas encore totale car il « a toujours besoin des conseils et des directives de son père spirituel ». Du côté des fidèles, le ministère est bien accueilli. Implanté dans le quartier Tampouy de la ville de Ouagadougou, il ouvre ses portes pour des prières, des intercessions, des enseignements et des évangélisations.

Basile SAMA

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici