Burkina: La mission FAS’EAU renforce les capacités des partis politiques sur la question des droits humains liés à l’eau et à l’assainissement

252

Dans le cadre de la promotion de l’approche fondée sur les droits humains liés à l’eau et à l’assainissement, la Mission Fas’eau et le réseau des parlementaires pour l’eau l’hygiène et l’assainissement (REPHA-BF) organisent les 17 et 18 Octobre à Ouagadougou une session de formation au profit des partis politiques. L’ouverture de cette session de formation a eu lieu jeudi à Ouagadougou.

Selon le coordonnateur de la mission FAS’EAU Arnauld Adjagodo il est utile de former les partis politiques pour qu’ils s’approprient les principes de l’approche des principes fondés sur les droits humains en eau et assainissement.

« Fondamentalement nous espérons que les représentants des partis politiques qui sont à l’Assemblée nationale ou qui sont dans les états-majors des partis politiques puissent intégrer ces réalités lorsqu’il s’agira d’écrire les programmes des partis politiques pour les échéances électorales à venir, mais également qu’ils puissent dès maintenant prendre en compte ces questions dans l’évaluation des politiques publiques», a déclaré Arnauld Adjagodo.

Le REPHA-BF qui travaille aussi en faveur de la promotion de l’approche fondée sur les droits humains à l’eau et à l’assainissement estime qu’il est de leur ressort d’impacter les politiques pour que les questions d’eau et d’assainissements soient mises au centre des préoccupations. « En tant que député, c’est notre rôle d’interpeller véritablement le gouvernement et de faire en sorte que toutes les populations aient accès à l’eau potable. », a déclaré le coordonnateur du REPHA-BF Alidou Sanfo.

Cette session de formation intervient après celles des députés.

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici