Burkina Faso : Validation du rapport du Cadre sectoriel du dialogue

80
Cadre sectoriel dialogue « Culture, sport et loisirs » (CSD/CSL)

ECOUTER

Les travaux de la revue à mi-parcours 2020 du Cadre sectoriel dialogue « Culture, sport et loisirs » (CSD/CSL) se sont ouverts, ce lundi 10 août 2020 à Ouagadougou. Le CSD/CSL est le dispositif de suivi et évaluation et de mise en œuvre du Plan national de développement économique et social (PNDES) au niveau du secteur de planification culture, sport et loisirs.

Cette rencontre a permis aux Directions générales des études et des statistiques sectorielles (DGESS), des ministères de la culture des arts et du tourisme (MCAT), des sports et des loisirs (MSL), de présenter aux participants les rapports de performance à mi-parcours 2020 et des consultations sectorielles.

Lire également👉 Burkina : « L’insécurité a réorienté les priorités du gouvernement » (Abdoul Karim Sango)

Avant de déclarer ouverts les travaux, le Ministre des sports et des loisirs Daouda Azoupiou, a en sa qualité de Vice-Président du CSD/CSL, souligné qu’un certain nombre de facteurs ont entravé la mise en œuvre optimale des activités programmées, en cours du premier semestre de l’année 2020.

« Au nombre des difficultés il faut relever la situation sanitaire du pays marquée par la pandémie due à la maladie à COVID-19 qui a eu pour corollaire la régulation des budgets et les retards dans l’exécution de bon nombre d’activités, l’insuffisance des ressources financières affectées aux ministères pour la mise en œuvre des reformes stratégiques et des investissements structurants et la situation sécuritaire difficile que traverse notre pays » a-t-il expliqué.

« Nonobstant ces difficultés d’ordre conjoncturel, des acquis majeurs ont été enregistrés. Cela a été rendu possible grâce à l’engagement et à la détermination de l’ensemble des parties prenantes. Et c’est l’occasion pour moi, une fois de plus, de féliciter ici l’ensemble des acteurs du CSD/CSL, chacun pour sa contribution combien importante à la réalisation de ces acquis » a précisé Daouda Azoupiou.

Produire des documents de qualité intégrant les préoccupations des acteurs

Le CSD/CSL a pour mission de suivre, d’évaluer et d’orienter la politique sectorielle afin de lui assurer une plus grande efficacité dans l’atteinte des objectifs de développement. Et les travaux de cette revue à mi-parcours sont couplés à ceux relatifs aux consultations en vue de l’élaboration du nouveau  Référentiel national de développement (RND).

Le Ministre des sports et des loisirs a souhaité que les travaux du jour puissent porter sur des échanges fructueux et constructifs assortis d’observations et de recommandations pertinentes. Ceci dans le but d’une part, de faciliter l’amélioration du rapport à mi-parcours et la mise en œuvre des différentes actions prévues pour le second semestre et d’autre part, l’amélioration du rapport de consultation sectorielle.

Cet exercice devrait permettre d’examiner et de valider le rapport de performance à mi-parcours de l’année 2020 du secteur de planification à travers le bilan d’exécution des programmations physique et financière du cadre de mesure de performance sectoriel. Il s’agira d’examiner les performances sectorielles au 30 juin 2020, l’état de fonctionnement du CSD, les recommandations des revues sectorielles et du PNDES, ainsi que les perspectives pour le reste de l’année 2020.

Issa Cyrille YELEMOU

Pour Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici