Burkina Faso : Saidou Maiga appelle à «se souder et travailler ensemble pour la paix»

40

Dans un entretien accordé à plusieurs organes de presse régionale, le directeur provincial de la campagne du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) dans le Séno a indiqué, à quelques jours de la clôture officielle de la campagne, qu’il faut  « se souder et travailler ensemble pour la paix et la sécurité dans notre pays ».

Dans le Séno et depuis l’ouverture de la campagne, plusieurs activités ont été menées en vue de présenter le bilan du président sortant Roch Kaboré mais aussi exposer ses projets pour la province et la nécessité de voter la liste MPP aux législatives. Selon Saïdou Maiga, cette « parole d’espoir » est bien reçue, en témoigne «l’engouement de la population et son adhésion aux différents rassemblements. ».

Selon lui, les actes de développement posés par « le champion du MPP » lors de son quinquennat lui garantissent une réélection au premier tour. « Nous n’avons jamais eu l’impression d’avoir été oubliés pendant les cinq dernières années », maintient le maire de Falagountou qui précise que sous le quinquennat du MPP, des centaines de millions ont été investis dans chaque commune grâce au PADEL, au fonds minier de développement local. Toute chose qui a permis à ces collectivités territoriales une marge intéressante en matière de planification du développement.

Dans une campagne tachée par des actes terroristes dans la région, le candidat tête de liste du MPP au Séno, tout en déplorant ces actes, estime qu’il faut continuer de semer l’espoir dans l’esprit des sahéliens et des « sénolais ». Du reste, et sur la question de l’insécurité Saïdou Maiga relève que des efforts ont été faits par l’exécutif non seulement, en termes de renforcement des capacités des FDS, mais sur le plan de la réponse non militaire.

A quelques heures de la clôture de la campagne, le parti au pouvoir  multiplie les rencontres et les échanges avec l’électorat dans l’unique objectif de passer un message : « sortir nombreux et votez massivement pour le champion Roch Marc Christian Kaboré qui a un bilan qu’il a vaillamment défendu. Il a un projet alléchant pour le Sahel à travers entre autres l’opérationnalisation du pôle de croissance du sahel, la mise en production de la mine de manganèse de Tambao. » « Nous devons aussi continuer à nous souder, à travailler ensemble pour que la paix et la sérénité revienne dans notre pays », a-t-il conclu.

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici