Burkina Faso : L’UNIR/PS présente un manifeste pour une gouvernance vertueuse

105

ECOUTER

L’Union pour la Renaissance/Parti Sankariste (UNIR/PS) a présenté ce  jeudi 30 juillet 2020 un manifeste au cours d’une conférence de presse. Ce manifeste  prône la rupture et la naissance de la bonne gouvernance.

L’UNIR/PS a rédigé un manifeste qui propose des pistes pour la bonne gouvernance, car selon ce parti, l’espoir né de l’insurrection populaire semble s’émousser  au regard de la gouvernance. Ce manifeste  appréhende quatre axes dont la classe politique, les syndicats, les OSC et les médias. Selon Me Benewendé Stanislas Sankara, président de l’UNIR/PS, ces facteurs agissent sur les institutions et les citoyens et dès lors qu’ils faillissent, la société s’écroule.

Afin de garantir une gouvernance vertueuse, le parti Sankariste  a proposé des points à améliorer sur le plan de la gouvernance politique et institutionnelle, de la gouvernance économique, de la gouvernance administrative et sociale, ainsi que sur  le plan de la justice.

Sur le plan de la gouvernance politique et institutionnelle, il s’agit  entre autres  d’ériger la lutte contre la corruption au rang de priorité nationale et  d’assurer une communication publique pour le développement  par une restructuration du service d’information du gouvernement.

Sur le plan de la gouvernance économique, l’UNIR/PS a fait également plusieurs propositions  dont la réduction du train de vie de l’Etat, par la prise de mesures concrètes qui rendent visibles les effets positifs de ces mesures.

L’UNIR/PS a  montré que la justice actuelle est inadaptée à la société. C’est pourquoi, il faut une réorganisation judiciaire qui la rapproche du justiciable en la rendant compréhensible, accessible et administrée selon notre culture.

 « L’armée a vraiment besoin d’être reconstruite »

A en croire  le manifeste du parti Sankariste, les FDS ont  besoin du soutien du peuple. « Les FDS se trouvent aujourd’hui en situation de guerre. L’armée a besoin d’être reconstruite. Il faut reformer l’armée et faire en sorte que le soldat, les troupes aient le morale; c’est fondamental. Si vous êtes en guerre, les FDS doivent être au premier plan parce que ce sont des hommes de terrains qui sont d’abord exposés », s’est exprimé Me Sankara qui a trouvé qu’il faut une véritable réforme de l’armée désormais tournée vers  la lutte contre l’insécurité et vers le renseignement.

Par ailleurs, le président du « parti de l’œuf » a réaffirmé le soutien de son parti au président du Faso car, dit-il, il y a une similitude, une convergence de vue programmatique  entre le MPP et l’UNIR/PS, d’où la naissance d’une alliance entre ces deux partis. « Nous soutenons à la présidentielle le président  Roch Marc Christian Kaboré qui est le candidat du MPP, le candidat de l’APMP. Mais l’UNIR/PS ira aux élections législatives sous sa propre barrière », a-t-il précisé.

Alice Suglimani THIOMBIANO

Burkina 24

 

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici