Burkina : Dix artistes professionnels obtiennent un renforcement de leurs capacités dans le domaine du théâtre et de ses arts apparentés

26

L’Institut de recherche théâtrale du Burkina (IRTB) a procédé ce mardi 2 mars 2021 à Ouagadougou, à la clôture de sa formation recherche « Kéoogo ». Durant un mois, dix artistes professionnels venus des quatre coins du Burkina ont obtenu le renforcement de leurs capacités dans le domaine du théâtre et de ses arts apparentés. Cette activité a été rendue possible grâce au soutien du Fonds du développement culturel et touristique (FDCT).

C’est fini pour la formation « Kéoogo » de la recherche théâtrale de l’IRTB. Débuté le 1er février 2021, les apprenants ont obtenu leur attestation ce mardi 2 mars 2021. C’était au cours d’une cérémonie organisée à cet effet, à l’Atelier du théâtre burkinabè. Les apprenants étaient au nombre de dix. C’était des metteurs en scène, des dramaturges et des techniciens. Pour le directeur de l’IRTB, Paul Zoungrana, les objectifs du Kéoogo étaient d’initier et de renforcer les capacités professionnelles dans la recherche artistique à caractère scientifique. Il s’est agi aussi de susciter plus de collaboration entre les artistes et les chercheurs.

Paul Zoungrana, directeur général de l’IRTB

Pour cela, les participants ont eu droit à quatre modules. Il s’agit d’abord de l’initiation à la recherche artistique à caractère scientifique. Ensuite, il y a la praxis de la recherche de solutions artistiques endogènes. En outre, les participants ont obtenu un outillage sur le financement de la recherche. Enfin, il y a la propriété intellectuelle et les législations.

Ces enseignements ont été assurés par des enseignants et des professionnels comme Pr Prosper Kompaoré et Ildevert Méda.

Pour ce dernier, l’occasion a été un moment de partage. Il a invité les acteurs du secteur à s’accompagner. Selon lui, tout ce qui est fait, concourt au développement du Burkina. Pr Prosper Kompaoré a salué l’initiative. Il a reconnu que pour que le théâtre grandisse, il faut des racines. Il faut selon lui que les acteurs soient outillés.

Joseph Bamogo, délégué des apprenants

Il dit avoir trouvé le groupe dynamique, très participatif et curieux. Le délégué des apprenants, Joseph Bamogo, a témoigné toute la reconnaissance des participants à l’endroit de l’IRTB. Pour lui, les apprenants constituent une famille d’enfants qui apprennent à marcher. Il espère pouvoir compter sur le soutien des aînés. Il a également promis qu’ils mettront en pratique ce qu’ils ont appris.

Le monde du théâtre burkinabè a été de la cérémonie de fin de formation

Jean Yves Bayala, au nom du directeur général de la formation et de la recherche du ministère de la Culture, Jacob Daboué, a félicité les différents acteurs. Il a rassuré les uns et les autres du soutien des autorités. En fin de cérémonie, l’IRTB a rendu un hommage aux précurseurs du théâtre au Burkina. Il s’agit des doyens Félix Boyarm et Karim Konaté. Des acteurs bien connus du théâtre burkinabè étaient également présents. L’on peut citer Hyppolite Ouangrawa, Martin Zongo, Jacob Sou, Gustave Sorgho, Georgette Zongo…

Cette formation a été rendue possible grâce au soutien du Fonds du développement culturel et touristique (FDCT).

Dimitri OUEDRAOGO

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici