Burkina/cybercriminalité : dementellement d’un réseau de malfrats

39


Un présumé réseau de cybercriminels a été dementelé dans ce mois de septembre 2020, dans la ville de Ouagadougou. Au cours d’une conférence de presse ce vendredi 18 septembre 2020, les présumés malfrats ont été présentés à la presse.

Un groupe de 3 élèves et 1 étudiants, dont le plus âgé à 21ans, présumés détenteurs d’un supposé réseau de cybercriminalité, à Ouagadougou, a été dementelé. Ces 4 individus se faisaient passer pour des tenanciers de commerce et proposaient des articles en vente sur Facebook à travers différents faux comptes.

Concernant le mode opératoire des malfrats, ils amenaient leurs victimes à faire un transfert d’argent via un numéro Mobile Money suivi de l’envoi d’une photo de leurs CNIB, et ils leurs promettaient de leurs envoyer les articles via les compagnies de transport de la place, mais les victimes ne rentraient jamais en possession de leurs articles.

Les appareils saisis des mains des présumés cybercriminels

Par ailleurs, l’enquête a pu avoir lieu grâce à une plainte déposée par e-mail par un résidant de Diapaga à la Brigade centrale de Lutte contre la cybercriminalité en juin 2020. Ladite Brigade a ainsi pu saisir des mains des présumés cybercriminels des CNIB, des cartes sim, des reçus d’achat de cartes sim, des cartes visa, un ordinateur portable de marque Lenovo, neuf téléphones portables dont quatre de marque iPhone, deux de marque Samsung, un de marque LG, un de marque itel pour recevoir les transferts des victimes et un de marque tecno.

Plus de dix millions de francs CFA ont été extorqués à des personnes résidant dans plusieurs localités du pays, par ces jeunes présumés délinquants.

Mireille Sandrine Bado


Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici