Burkina : Ce « Coup de pouce » de la BICIAB

169

Afin d’encourager sa politique RSE (Responsabilité Sociale de l’Entreprise), la BICIAB a emboité en 2017 le pas de BNP PARIBAS dans son programme « Coup de pouce » qui accompagne des projets d’intérêts généraux portés par des salariés, engagés de façon bénévole dans des associations.

L’urgence, l’inclusion, l’utilité sociale, la garantie d’entretien, l’ancrage local, la pérennité, et l’innovation sont les critères éligibles des projets de  la première édition de « Coup de pouce ».

 Au total 12 projets ont été présentés et à l’issue des délibérations, ce sont trois projets qui ont été retenus. Il s’agit du projet de Alimata Ouédraogo pour la dotation d’une ambulance tricycle au profit du centre de santé et de promotion sociale [CSPS] de Balave qui remporte le premier prix.

Le deuxième est celui de Faustine Sombié. Il porte sur la construction de deux dortoirs de 20 tôles chacun au sein du centre d’accueil et d’hébergement de la fondation RAMA à Sabtoana dans la commune rurale de Komsilga. Enfin, le troisième prix est offert à Thérèse Sawadogo pour son projet de renforcement socio- économique au profit de 20 femmes vulnérables de la commune de Pabré à travers l’élevage de petits ruminants. Chacune de ces lauréates part avec la somme de 3 000.000 de F CFA.

« Help to help »

Yao Kouassi, administrateur, directeur général de la BICIAB,  rappelle que « au mois de novembre 2016, à  l’occasion des journées portes ouvertes que nous avons organisées à la Banque, le Premier ministre nous a fait l’honneur de venir nous accompagner. A cette occasion, je lui avais promis de poser un certain nombre d’actes citoyens. Parmi ces actes,  il y avait « Coup de pouce » à travers lequel  la banque aide ses collaborateurs à financer des projets en faveur des couches sociales les plus défavorisées ».

Il ajoute que la direction RSE de la BICIAB passera dans les localités où  les projets seront installés afin de pour s’assurer de la pérennité de ces projets.

Lauréate de cette première édition, Alima Ouédraogo dit être fière de soulager cette commune. «Cette ambulance servira à transporter les malades qui souffrent plus pendant l’hivernage car la zone est inaccessible », dit-elle.

Il faut noter que le programme « Coup de pouce » a été initié en 2003 par le groupe BNP PARIBAS pour accompagner des projets d’intérêts généraux portés par des salariés engagés de façon bénévole dans des associations de solidarité. BICIAB, en se l’appropriant en 2017, compte, tout en gardant les critères d’éligibilité, lui donner pour les éditions futures, ce nom : « Help to help ».

Saly OUATTARA

Burkina24

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com