Brasserie : Le ministre Harouna Kaboré visite les installations de la Brakina

143
Le ministre Harouna Kaboré visite les installations de la Brakina

ECOUTER

Le ministre en charge de l’industrie, Harouna Kaboré, a visité les installations des Brasseries du Burkina (BRAKINA). Il a laissé entendre que cette visite visait à discuter de l’intégration des entreprises locales dans la chaîne de production. C’était ce lundi 3 août 2020 à Ouagadougou.

A la suite d’un entretien avec les responsables de la BRAKINA, le ministre en charge de l’industrie, Harouna Kaboré, a visité l’usine de production. Il a passé au peigne fin les installations de l’usine principalement les innovations et les nouveaux équipements pour moderniser le circuit de production et de distribution.

rencontre Ministre et les responsables de la brakina
rencontre Ministre et les responsables de la brakinarencontre Ministre et les responsables de la brakina
Rencontre entre Ministre et les responsables de la Brakina

Le ministre a indiqué qu’il est venu constater de visu un certain nombre de réalisations entreprises par la BRAKINA avec un accompagnement de l’Etat à travers le code des investissements. Par ailleurs, Harouna Kaboré a précisé que cette visite vise à poursuivre les discussions pour l’implication des entreprises locales dans le processus de fabrication des produits.

La Brakina peut tirer les petits (entreprises locales) vers le haut 

Il a pris l’exemple des entreprises locales qui évoluent dans la fabrication des emballages plastiques, la production de maïs local en gritz et la SN SOSUCO pour la production de sucre industriel.

« Les produits de la BRAKINA sont obtenus à travers des matières premières locales, notamment le maïs. A ce niveau, la BRAKINA fait l’effort d’acheter le maïs au plan local. Nos discussions visent à faire en sorte que toute la chaîne des PME/PMI qui propose ces produits (cette matière première) puisse davantage être performante pour proposer des produits en respectant  les normes et les standards nationaux et internationaux.

Également l’entreprise Fasoplast est spécialiste dans la fabrication de tout ce qui est plastique. L’idée c’est de faire en sorte que d’ici quelques années, l’ensemble des casiers qui sont fabriqués par la BRAKINA soient fabriqués par Fasoplast au plan national », a relaté le ministre Harouna Kaboré.

A l’écouter, il s’agit de développer une industrie locale qui sera impliquée dans la chaîne de production des produits de la Brakina. « Je pense que la Brakina peut tirer les petits (entreprises locales) vers le haut », a-t-il lancé.

Lire également 👉Covid-19 au Burkina Faso : Le groupe Castel à travers la Brakina offre un chèque de 250 millions de FCFA

Raoul Félix Sanon, directeur commercial et marketing de la BRAKINA, est satisfait de la visite du ministre de tutelle. Il a laissé entendre que l’intégration des fournisseurs locaux dans la chaîne d’approvisionnement est en perspective.

Concernant la concurrence, il a affirmé que la BRAKINA diversifie ses produits pour satisfaire au mieux les clients.

« Je pense que la Brakina peut tirer les petits (entreprises locales) vers le haut »,
« Je pense que la Brakina peut tirer les petits (entreprises locales) vers le haut »,« Je pense que la Brakina peut tirer les petits (entreprises locales) vers le haut »,
« Je pense que la Brakina peut tirer les petits (entreprises locales) vers le haut »

« La concurrence c’est tout à fait normal. Nous avons de la concurrence sur les bières, les boissons gazeuses et l’eau. Ce que nous faisons, c’est de l’innovation. Nous apportons de nouveaux produits au marché. On s’efforce de pouvoir satisfaire les besoins de nos consommateurs. On essaie de diversifier nos produits afin de mieux satisfaire les demandes », a-t-il précisé.

En rappel, la BRAKINA fête ses 60 ans d’existence au Burkina Faso. L’entreprise comptabilisé 1 660 salariés avec une contribution de près de 290 milliards de F CFA de taxes et impôts entre 2016 et juin 2020, et 500 000 emplois indirects.

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici