Blanchiment de capitaux à Ouagadougou : Trois faussaires dans les filets de la police nationale

63


La Police Nationale, à travers le Service Régional de la Police Judiciaire du Centre (SRPJ/C), a mis fin aux activités peu catholiques d’un réseau de présumés malfrats dans la ville de Ouagadougou, spécialisé dans le blanchiment de capitaux.

Munis de 509 cartes bancaires, les trois malfrats, tous de nationalité étrangère, dont deux étaient de passage à Ouagadougou et le troisième, leur hôte, un résident étudiant, procédaient à des retraits auprès des distributeurs automatiques de banque entre minuit et 3h du matin.

La police nationale a saisi 509 cartes bancaires des mains des présumés faussaires

Ces individus ont, dans leurs œuvres, visité plus d’une cinquantaine de guichets automatiques de banque à Ouagadougou. Ce qui leur a permis de retirer et transférer vers le Nigéria, la somme de trente un million cinq cent soixante-quatre mille francs (31.564.000) FCFA entre le 06 et le 13 juillet 2020.

La Police Nationale salue la collaboration des populations qui ont permis l’atteinte de ce résultat. Pour votre sécurité et celle des autres, n’hésitez pas à dénoncer les cas suspects aux Forces de Défense et de Sécurité, via les numéros verts que sont : le 17 (Police Nationale), le 16 (Gendarmerie Nationale) et le 1010 (Centre National de Veille et d’Alerte).

Source: La Police Nationale

Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici