Agriculture : Un livre sur la production du niébé voit le jour au Burkina

45


« Recherche scientifique et progression de la culture du niébé au Burkina Faso (1970-2020)», tel est le titre de l’ouvrage de trois chercheurs chevronnés dans la promotion de la culture du niébé au plan national comme international. Il s’agit des docteurs Dieudonné Ilboudo, Benoît Joseph Bationo et Jean Baptiste Tignegre, tous chercheurs à l’Institut de l’Environnement et de Recherches Agricoles du Burkina Faso (INERA). Ce livre consacré à la culture du niébé est également un signe d’hommage rendu à feu Docteur Issa Drabo qui a consacré une longue tranche de sa carrière à l’étude et la promotion de cette espèce végétale. L’ouvrage a été dédicacé ce mardi 12 janvier 2021 au siège de l’INERA.

Le document de 227 pages, préfacé par Dr. Hamidou Traoré, Directeur de recherche en malherbologie, par ailleurs directeur de l’INERA, rend un hommage bien mérité à Dr. Drabo Issa, premier sélectionneur de niébé au Burkina Faso, décédé le 14 décembre 2016. Pour perpétuer son nom, une variété de niébé a même été baptisée « Issa-sosso », et à cause de son attachement à ce produit, ces collègues l’avaient surnommé « Monsieur Niébé».

L’ouvrage est une véritable mine de statistiques sur le niébé. En effet, on y trouve des statistiques sur les productions, les superficies et les rendements du niébé de 1961 à 2018. À travers les recherches des trois auteurs, on apprend également que le Burkina Faso, en 2012-2013, avec une production de 539 846 tonnes était le 3ème producteur de niébé du monde et en Afrique au Sud du Sahara après le Nigeria ( 3 246 617 t) et le Niger ( 1 392 219 t).

L’idée de l’écriture de ce livre, confie le co-auteur, Dr Benoît Joseph Bationo, est née pendant que le Dr Issa Drabo était toujours en vie. « On avait une initiative commune qui était de produire un document pareil. Mais lui, il est malheureusement décédé en 2016 », a-t-il fait savoir, tout en indiquant que c’est après son décès que l’initiative a été concrétisée pour lui rendre hommage.

Ce document est une véritable mine de statistiques sur le niébé…

À en croire M. Bationo, le document fait l’économie de la recherche scientifique à proprement dit, mais rend aussi hommage à une personne à partir de la façon dont les faits y sont racontés grâce à la participation d’un sociologue dans sa rédaction. Cette manière, selon lui, évite au lecteur de rester dans les sciences pures et dures et permet au livre d’être digeste pour tout le monde.

« On peut avoir dans l’ouvrage toutes les informations qui concernent la culture du niébé, telles que les méthodes de sélections du niébé, les méthodes de vulgarisation du niébé, tout en ayant des parties qui vous permettent de vous arrêter et de sourire un peu », a affirmé le co-auteur Bationo.

Le livre coûte 15 000 F CFA et est disponible dans les grandes librairies de la place.

Hervé KINDA
Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici