Agriculture : Quatre tracteurs agricoles au profit des Sociétés coopératives des Hauts-Bassins

30

Le ministre de l’Agriculture, Salifou Ouédraogo, a procédé le vendredi 2 avril 2021 à Bobo-Dioulasso, à la remise de quatre tracteurs agricoles aux Sociétés coopératives simplifiées d’utilisateurs de matériels agricoles (SCOOPS-UMA) des Hauts-Bassins. Il a également visité l’Atelier Ouest Mécanique (AOM).

Selon les résultats de plusieurs études réalisées au Burkina Faso, plus de 80% des travaux champêtres et de transformation des produits agricoles par les exploitations familiales rurales sont réalisés à la main, alors que l’utilisation du matériel agricole adapté, même le plus élémentaire, présente plusieurs atouts. D’où le fait que la mécanisation est une condition fondamentale du développement agricole et de l’amélioration des conditions de vie des producteurs.

Vue des autorités

Ainsi, le ministère en charge de l’Agriculture, à travers ses initiatives pour la mécanisation agricole, s’est engagé à accompagner les producteurs organisés en Sociétés coopératives simplifiées d’utilisateurs de matériels agricoles (SCOOPS-UMA) en les dotant de tracteurs et autres équipements agricoles modernes à des conditions avantageuses. Cette initiative vise à faciliter et à accroitre significativement leurs productions agricoles.

Dans cette dynamique, l’Etat burkinabè a entrepris des actions fortes à travers l’acquisition de 31 tracteurs agricoles avec des accessoires (remorques, charrues, pulvérisateurs) pour doter des SCOOP-UMA des 13 régions du Burkina à des prix subventionnés.

Les quatre tracteurs agricoles

L’accessibilité des SCOOPS-UMA aux équipements agricoles est facilitée à travers un processus de révolving qui se veut également innovant afin d’assurer son développement et sa durabilité.

Les SCOOPS-UMA bénéficiaires de ces tracteurs disposeront de quatre années pour rembourser le coût du tracteur subventionné. Après le paiement d’un acompte de 2 500 000 FCFA pour les tracteurs de 60 CV et de 2000 000 FCFA pour les tracteurs de 50 CV, les SCOOPS-UMA reçoivent leurs tracteurs, après la formation d’un conducteur de leur choix. Ils devront alors payer le reste par tranche chaque année avant le 30 novembre. Sur ce, le ministre Salifou Ouédraogo a invité les bénéficiaires de ces tracteurs à faire bon usage de ces appuis dans le respect des cahiers de charges.

Salifou Ouédraogo, ministre de l’Agriculture

Un ouf de soulagement

Le représentant des bénéficiaires, Mamoudou Ouédraogo, a manifesté sa grande joie de recevoir enfin ces tracteurs, car après une longue attente ils n’y croyaient plus. Pour cela, il a tenu à remercier le ministre de l’Agriculture, le gouvernement pour ce don, car ces tracteurs leur permettront d’accroitre leurs productions, améliorer leurs revenus mais surtout amoindrir leur souffrance physique.

Par ailleurs, le ministre Ouédraogo souligne que la commission de l’Union africaine et l’Organisation des Nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) considèrent qu’en Afrique la mécanisation agricole constitue une question urgente et un pilier indispensable pour réaliser la vision « Faim zéro » à l’horizon 2025. C’est en ce sens que le gouvernement burkinabè, sous l’égide du président Roch Kaboré, multiplie des actions en faveur de la mécanisation de l’agriculture.

Mamoudou Ouédraogo, représentant des bénéficiaires

La réalité de la mécanisation agricole

Aussi, 1000 tracteurs, 1000 motoculteurs et 56 000 unités de matériels agricoles (charrettes, semoirs, charrues) entre 2015 et 2020 subventionnés ont été offerts aux producteurs et productrices ; la mise en place de 20 unités de transformation de produits agricoles ; la réalisation en cours de l’usine de montage de tracteurs et de motoculteurs à Bobo-Dioulasso ; l’acquisition de neuf drones en 2020 pour le traitement phytosanitaire des végétaux, etc. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Haoua Touré

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici