À la barre: Moussa escroque 1000F et écope d’une peine de 60 mois de prison

17


Moussa (Nom d’emprunt) comparaissait devant le Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou (TGI), le mardi 16 février 2021. Il est accusé d’escroquerie agravée et d’usurpation de titre. Mécanicien de profession, il passera désormais des mois en prison et payera une forte amende pour s’être fait passer pour un policier municipal.

Moussa, le mecano fallacieux a largué ses clés à molette et s’est mis dans la peau d’un flic pour tromper la vigilance des gens afin de leur soutirer de l’argent. Il a été pris « la main dans le sac » lorsqu’il s’est fait passer pour un policier municipal aux fins d’escroquer sa victime sur une voie publique. En effet, le jour de la forfaiture de Sieur Moussa, la police municipale procédait à la régulation de la circulation et arrêtait les usagers qui ne respectaient pas le code de la route.

Ce jour là, le mecano Moussa de passage a vu des policiers dans leur opération et s’est donné l’intention de saper la vigilance des gens pour se faire du sou. Dans ses manœuvres, son identité réelle fut dévoilée mettant fin à son parcours hasardeux de «faux policier» et il fut conduit au commissariat.

Présenté devant le TGI, l’accusé a tenté de faire tourner en rond la Cour en narrant qu’il voulait juste porter main forte à un de ses amis. Pourtant, c’est ce soit disant ami qu’il voulait doubler en lui demandant 1000 FCFA pour l’aider à acquérir son engin saisi par la police.

En clair, le mecano, lorsqu’il a apperçu les policiers, a pris le soin d’aller déposer sa motocyclette un peu plus loin des lieux et il s’est approché de l’un des usagers dont la moto fut saisie et parquée. Il fit comprendre à ce dernier qu’il est policier en lui demandant de lui filer 1000 FCFA afin de négocier avec ses collègues pour récupérer sa moto. Alors, l’ayant cru, sa victime est tombée dans son piège en lui filant effectivement les 1000 FCFA.

Ainsi, avec ses 1000 F en poche, le mecano a approché les policiers et a fait semblant de négocier avec eux. Après quelques minutes, il repart vers sa victime pour lui faire comprendre que ses collègues ont refusé et que la moto restera avec eux. Sa victime, cherchant à voir clair dans l’affaire a entamé une discussion avec le mecano Moussa. Et pendant leur dispute, les policiers en opération se sont approchés d’eux pour savoir ce qui se passait et ont fini par découvrir que Moussa s’était fait passer pour un policier afin de soutirer de l’argent à un usager de la route.

Il fut alors arrêté et conduit au commissariat pour s’expliquer. Moussa a comparu finalement au TGI et après audition, il a été reconnu coupable des faits d’usurpation de titre et d’escroquerie aggravée. Il est alors condamné à une peine d’emprisonnement de 60 mois dont 12 mois fermes et d’une amende de 1 million FCFA avec sursis.

H.K.
Minute.bf

Source : Minute.bf

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici