8-mars : Les femmes du ministère en charge du commerce réfléchissent sur le PNDES

113

Dans le cadre du 8-Mars, l’Amicale des femmes du ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat a organisé une conférence sous le thème « contribution du leadership féminin et opportunités à saisir dans la mise en œuvre du PNDES ».

Le Burina Faso, à l’instar de nombreux pays dans le monde, a commémoré la journée internationale de la femme le 8-Mars dernier. L’Amicale des femmes du ministère du commerce, de l’industrie et de l’artisanat a animé une conférence sur la participation des femmes dans le développement économique et social du Burkina Faso.

« Contribution du leadership féminin et opportunités à saisir dans la mise en œuvre du PNDES », tel était le thème retenu pour la rencontre de ce lundi 12 mars 2018 à Ouagadougou. Malgré leur importance numérique, il n’y a pas beaucoup de femmes leaders au Burkina Faso en raison des pesanteurs socio-culturelles.

8-mars : Les femmes du ministère en charge du commerce réfléchissent sur le PNDES
Les membres de l’amicale des femmes du ministère du commerce, de l’industrie et l’artisanat

Le ministre en charge du commerce, Harouna Kaboré, a fait comprendre que dans la vision du PNDES, l’approche genre demeure une question centrale de la politique gouvernementale. Il s’agit, entre autres, de la promotion de l’entrepreneuriat féminin, la protection sociale, l’amélioration des conditions de vie des femmes.

Concernant son soutien à l’amicale, Harouna Kaboré a rappelé qu’« avant d’être ministre, on est d’abord un fils, un enfant d’une femme ». 

8-mars : Les femmes du ministère en charge du commerce réfléchissent sur le PNDES
Joséphine Bassolé/Bationo, présidente de l’amicale

Egalement, formuler des recommandations en vue d’une meilleure participation des femmes, présenter les qualités et les expériences des femmes modèles, tels sont les objectifs recherchés à travers cette activité, selon la présidente de l’amicale, Joséphine Bassolé/Bationo.

Martine Yabré, consultante en genre et développement et Sylvie Méda, directrice générale de l’artisanat, ont partagé leurs expériences avec les femmes du département.

A la suite de cette conférence, au cours de la semaine, les femmes du ministère en charge du commerce ont prévu un match de Football avec les hommes du département, une visite des femmes atteintes de fistules obstétricales et le nettoyage des locaux. En rappel, les femmes constituent 26% de l’effectif du ministère en charge du commerce. L’amicale a vu le jour en 2008.

Jules César KABORE

Burkina24

Burkina24.com