7ème édition du festival Kafosi : « Une édition de maturité », selon le maire de Zabré

24

La 7ème édition du festival Kafosi bat son plein dans la commune de Zabré depuis le lundi 5 avril 2021. Organisé par l’association Kafosi, le festival est né dans l’objectif de valoriser la culture burkinabè en général et celle bissa en particulier. Du 5 au 11 avril 2021, la ville de Zabré va vibrer au rythme des savoir-faire culinaire, artistique et traditionnel de la localité. Au programme, des compétitions, des panels et des prestations artistiques pour le plaisir des festivaliers.

Né pour apporter une contribution significative à la promotion de la culture dans la commune de Zabré, le Festival Kafosi (FESKA) s’est installé au fil des années et est devenu un rendez-vous incontournable pour les habitants de Zabré et pour tous les ressortissants de la localité. Pour cette 7ème édition, le thème retenu est : « Par la culture, renforçons notre résilience face aux défis actuels de notre pays ». Selon le commissaire général du Kafosi, Emile Gouba, « c’est un thème d’actualité » au regard de la situation sécuritaire et sanitaire du « Pays des Hommes intègres ».  


La visite des stands par les officiels

« Face à ces défis, il n’y a que notre être profond dans lequel nous devons puiser pour avoir les réponses. Notre culture reste la source intarissable qui peut nous donner les orientations nouvelles que nous devons saisir », a-t-il dit. En termes d’innovation, le commissaire général du festival a indiqué que le point fort c’est l’implication de la médecine  traditionnelle au même titre que la médecine moderne dans un contexte de défi sanitaire. A travers la présence des guérisseurs au village du festival, le FESKA entend les mettre en contribution afin de trouver une réponse à la pandémie du Covid-19.

Le FESKA est « une nécessité »

Du côté des autorités communales, on note un  « apport remarquable » du festival Kafosi sur la commune de Zabré.  Selon le maire, Me Bouriema Fidèle Louré, le FESKA est « une nécessité » pour eux. Selon ses propos, on assiste à une perte des valeurs culturelles.

D’où l’importance d’avoir un tel festival pour revaloriser les savoir-faire ancestraux. « C’est bien que Kafosi puisse se tenir et nous rappeler ce que nos ancêtres faisaient », a-t-il souligné. La 7ème édition du festival a été qualifiée « d’édition de maturité » par le maire de Zabré qui note aussi une appropriation de l’évènement par les jeunes.

Pour sa part, le préfet de Zabré, Mahamadi Ouaré estime que la culture « occupe une place importante dans le développement d’une nation ». Il invite alors à s’appuyer sur elle pour construire un Burkina prospère.  Comme activités prévues, il y a entre autres des expositions, des compétitions en danse et en conte, un grand panel sur le thème, un cross populaire, une opération de don de sang et des prestations artistiques.

Basile SAMA

Burkina 24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici