75e anniversaire de l’ONU : Les 20 agences onusiennes qui opèrent au Burkina dressent le bilan de leurs actions

33
75e anniversaire de l’ONU : Les 20 agences onusiennes qui opèrent au Burkina dressent le bilan de leurs actions

Dans la dynamique de la commémoration du 75e anniversaire de l’Organisation des nations unies (ONU), une conférence de presse s’est tenue à Ouagadougou, ce 22 octobre 2020. C’était en présence de la coordinatrice du Système des Nations unies, Metsi Makheta ; des chefs d’agence onusienne comme la FAO, l’UNICEF, l’OMS, l’ONUSIDA, le PNUD, l’OIM, le PAM et l’UNHCR. Il s’est agi pour les conférenciers de dresser le bilan des actions menées par les 20 agences des Nations unies au Burkina Faso et de porter à la connaissance de l’opinion les défis à relever.

A l’heure du 75e anniversaire de l’ONU, les 20 agences onusiennes présentent au Burkina ont choisi de présenter le bilan de leurs actions. Un bilan mitigé, avec des réussites et des défis énormes à relever.

Sur le plan de la coopération internationale, la coordinatrice du Système des Nations unies au Burkina, Metsi Makheta, a révélé que notre pays est un partenaire fiable. Sur le plan sécuritaire et humanitaire, les agences onusiennes relèvent qu’elles sont au premier plan sur le terrain en matière humanitaire. Elles œuvrent dans l’assistance alimentaire, l’accès au logement, l’éducation, les secours d’urgence, etc. Leurs actions sont très visibles dans les camps de déplacés internes. Plus d’un million de personnes au Burkina bénéficient de façon continue de l’assistance des agences de l’ONU.


Sur le plan sanitaire, les Nations unies disent travailler en collaboration avec les autorités sanitaires pour le renforcement des capacités opérationnelles des agents de santé, partout où le besoin se fait sentir. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) contribue à prodiguer des soins, mais aussi à renforcer les compétences des agents de santé.

Le Système des Nations unies au Burkina est aussi actif dans le renforcement de la cohésion sociale, la résilience, la promotion du genre, le renforcement de la démocratie et des institutions publiques.

Le présidium, composé des chefs d’agence des nations unies opérant au Burkina Faos

A l’heure du bilan, il est aussi nécessaire de rappeler que des défis énormes restent à relever. Ces défis, selon l’ONU, incombent au premier plan aux Burkinabè. D’où l’appel lancé aux Burkinabè à œuvrer pour la sécurité pérenne, la paix ; l’accès à l’eau potable, à l’assainissement, à la scolarisation, à la santé pour tous, à la protection de l’environnement et à la lutte contre la famine.

Relever ces défis permettra au Burkina de s’inscrire dans les Objectifs de développement durable. Et pour y arriver, les agences de l’ONU rappellent qu’elles sont aux côtés de notre pays.

E.K.S.

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici