5e Recensement général de la population et de l’habitation : Les acteurs de la Boucle du Mouhoun sensibilisés

69
5e Recensement général de la population et de l’habitation : Les acteurs de la Boucle du Mouhoun sensibilisés

L’institut national de la statistique et de la démographie (INSD) a organisé une rencontre d’information et de sensibilisation sur le 5e Recensement général de la population et de l’habitation, ce mercredi 9 octobre 2019, à la salle de réunion de la mairie de Dédougou. Cette rencontre marque le démarrage des activités de l’opération de recensement dans la Boucle du Mouhoun.

Engagé en première ligne du 5e Recensement général de la population et de l’habitation (RGPH), l’Institut national de la statistique et de la démographie (INSD) veut faire de cette opération une grande réussite. Pour ce faire, les premiers responsables de cette institution ont décidé d’entamer des rencontres dans toutes les régions du pays. Ainsi après la région du Nord, le cap a été mis sur la Boucle du Mouhoun ce mercredi 9 octobre 2019.

Face aux forces vives de la région, les émissaires de l’INSD ont expliqué le bien-fondé de l’opération. Considérés comme des relais, les responsables des partis politiques, des organisations de la société civile, les opérateurs économiques et syndicats ont pris part à la rencontre. Lucien Belemkobga, représentant du Directeur général de L’INSD a expliqué que cette rencontre faisait office de lancement des activités du 5e RGPH dans la Boucle du Mouhoun.


A la lumière de son exposé, il ressort que la dernière opération de recensement s’est déroulée en 2006 et que ces chiffres étaient en déphasage aujourd’hui avec les réalités sur le terrain. « Le 5e RGPH vise donc à connaitre l’objectif global de la population, sa structure par sexe et par âge et sa répartition spatiale selon les différentes unités administratives et le milieu de résidence ainsi que son évolution.

Il vise également à contribuer à une meilleure connaissance des caractéristiques démographiques, socio-économiques et culturelles de la population et de ses sous- composantes à travers la mise à jour des données sociodémographiques du pays et à fournir des indicateurs du développement humain durable et du développement durable », a rappelé le représentant du DG de l’INSD.

Les acteurs de la région se sont engagés à faciliter le déroulement de l’opération du RGPH dans la région.

Avant de lancer officiellement les activités de sensibilisation et de communication sur le 5ème RGPH, le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Edgard Sié Sou, a indiqué que l’objectif de cette rencontre est d’informer, de sensibiliser et de mobiliser tous les acteurs au niveau déconcentrés pour la réussite de l’opération.

C’est pourquoi, il a invité ses administrés à s’impliquer absolument pour le bon déroulement de l’opération : « Les indicateurs qui seront issus de l’opération constituent le socle de toutes les politiques de développement en faveur des populations de la région. Aussi, ces indicateurs se présentent comme la clef d’orientation du gouvernement sur les politiques d’amélioration des conditions de vie des populations dans la mise en œuvre du PNDES ».

Lucien Belemkoabga, représentant du Directeur général de L’INSD.

Aussi a-t-il laissé entendre que le RGPH est la seule opération de collecte de données pouvant fournir des informations fiables, exhaustives, actualisés et désagrégées au niveau le plus fin, notamment selon l’âge, le sexe et le milieu de résidence, sur la population et des conditions de vie et d’habitation. Par ailleurs, il a rassuré que toutes les dispositions seront prises, notamment sur le plan sécuritaire pour assurer le bon déroulement de l’opération qui aura lieu du 16 novembre au 15 décembre 2019 sur l’étendue du territoire national.

Maëllys BATIONO (collaboratrice)

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici