Zoom sur « Cross Dakar City », un jeu vidéo 100% « made in Senegal »

218

Cross Dakar City est né par l’idée d’un talibé du nom de Mamadou qui s’est retrouvé forcé de mendier dans les rues. Un jour, il voyage à travers la ville de Dakar pour trouver ses parents biologiques. Ainsi commence son périple à travers les rues dakaroises. Cross Dakar City est grosso modo un jeu qui participe à sensibiliser sur les dangers liés à la circulation automobile qu’encourent les talibés tous les jours.

Le jeu est naturellement très connu au Sénégal. Mais selon des statistiques venant de la part de son concepteur, le jeu intéresse le plus souvent les Européens et Américains. Il souhaite que l’application soit également très connu notamment en Afrique.

L’application est disponible sur iOS et Android et téléchargeable gratuitement sur App Store et Play Store. Le jeu consiste à diriger le talibé chez ses parents biologiques en traversant des routes tout en évitant des voitures, rivières en s’aidant de pirogues et des rails en évitant les trains.

Zoom sur « Cross Dakar City », un jeu vidéo 100% « made in Senegal »

Le graphisme du jeu est inspiré de la ville de Dakar. Il comporte des cars rapides, des taxis, un petit train bleu, des pirogues, des charrettes, etc.

Cross Dakar City a été développé en langage C++ avec le moteur de jeux « Open Source Cocos2d-x » par Ousseynou Khadim Beye, un ingénieur en informatique de l’Ecole supérieure polytechnique de Dakar (ESP) et ingénieur généraliste de l’Ecole centrale de Lyon (ECL).

Ousseynou K. Beye surnommé le génie du clavier entend continuer à court terme d’améliorer le jeu en optimisant la mémoire, en ajoutant de nouvelles fonctionnalités et en corrigeant certains bugs éventuels mais aussi de créer une communauté sénégalaise autour du développement de jeux vidéo sur les plateformes mobiles.

A moyen et long terme, il souhaite fonder une boîte de développement de jeux vidéo à Dakar.

Il avoue utiliser le jeu vidéo pour parler d’un sujet plutôt tabou au Sénégal : la mendicité des enfants. Pour réussir dans cette perspective, il dit rechercher un partenariat avec des ONG et les pouvoirs publics afin d’avoir des actions concrètes en faveur des talibés.


1.       Liens de téléchargement du jeu vidéo 100% « made in Senegal » :

2.       Réseaux sociaux :
  • Twitter :[email protected]
  • Instagram :[email protected]

Quelques statistiques récentes du jeu Zoom sur « Cross Dakar City », un jeu vidéo 100% « made in Senegal »


(Sources : Journal de TFM et Ousseynou Khadim Beye)

Noufou KINDO

Burkina 24

Burkina24.com