Zimbabwe: Clash entre les deux vices Présidents de Mugabe pour ‘empoisonnement’

64

Les deux vices Présidents du Zimbabwe ne sont plus sur la même longueur d’onde depuis quelques temps, mettant au grand jour les tensions qui existent au sein de la ZANU –PF, parti au pouvoir.

Emmerson Mnangagwa, vice-président zimbabwéen et potentiel successeur du Président Mugabe s’est dit victime d’un empoisonnement alimentaire en Août dernier lors d’un meeting, qui lui avait valu un court séjour en Afrique du sud.

Mais ce mercredi, son homologue Phelekezela Mphoko l’a publiquement accusé de mentir et de vouloir déstabiliser le pays avec ses propos.

« Il y a peu de doutes que c’est un agenda caché pour déstabiliser le pays en mentant pour attiser les tensions ethniques », a-t-il dit.

Pour M. Mphoko, Il y a une réelle volonté du vice-président Emmerson de déstabiliser le pays et de discréditer l’autorité du chef de l’Etat Mugabe qui avait lui assuré qu’il n’avait pas été empoisonné pour mettre fin aux rumeurs d’ ‘assassinat.

Le vice-président Emmerson Mnangagwa Search Emmerson Mnangagwa, avec la première dame Grace Mugabe fait partie des grands favoris à la succession de Mugabe.

Considéré comme plus vieux Président de la planète, Robert Mugabe a été investi candidat de la Zanu Pf, déchiré par une bataille de succession, pour la Présidentielle de 2018.

CamerounWeb.com