Vie politique nationale : Le CDP resserre les rangs dans la Kossi

311
Vie politique nationale : Le CDP  resserre les rangs dans la Kossi

Ce samedi, 24 août 2019 à Nouna, chef-lieu de la province de la Kossi, s’est tenue l’assemblée générale annuelle des structures géographiques du CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) de ladite province. Il s’est agi pour ces responsables des structures du parti de revisiter la vie du parti, les activités menées au cours de l’année et surtout dégager les perspectives.

C’est par une minute de silence en la mémoire des éléments des Forces de défense et de sécurité tombés sur le champ de bataille, que les participants à la rencontre ont donné le ton de leurs travaux.

Les participants sont venus des dix sous-sections (structures du parti à l’échelon communal, ndlr) et de la section provinciale. L’assemblée générale s’est tenue en présence d’une délégation de la direction politique nationale du parti, conduite par Boubacar Sannou, secrétaire à l’organisation du CDP (originaire de la localité) et composée d’Yves Millogo, premier secrétaire adjoint à la Communication et à l’information ; Mahamoudou Dao, secrétaire chargé des Réformes fiscales et douanières ; Hamidou Zibaré, secrétaire chargé de la Promotion et du suivi des cadres du parti ; Dénis Tiégna, deuxième secrétaire adjoint chargé des techniques de l’Information et de la communication et Mohamed Younga, troisième secrétaire chargé de la mobilisation des jeunes.


Le premier responsable provincial et son équipe ont passé en revue la vie du parti au niveau de la province à travers notamment les activités et la mise en place des structures déconcentrées. A en croire les premiers responsables provinciaux du parti, à ce jour, toutes les structures communales du parti sont effectives et opérationnelles. Le processus de finalisation des comités de base (niveau village) est en cours. Les participants ont également noté le retour de certains de leurs « camarades » qui étaient jusque-là restés en retrait des actions du parti.

Il ressort également de leur exposé que le programme d’activités se déroule assez bien, malgré quelques difficultés dues surtout au manque de ressources financières.

La délégation de Boubacar Sannou a, elle, fait une communication sur la vie du parti. Ce qui a permis à ces leaders locaux de mieux comprendre les contours de certaines préoccupations de l’heure. Les participants ont également soulevé des préoccupations, notamment sur la question du « retour des frondeurs » et de la désignation du candidat du parti à la présidentielle à venir (2020). Des préoccupations qui ont trouvé réponses auprès de la délégation.


Occasion pour la délégation également de féliciter et encourager tous les participants et leur transmettre les « salutations militantes » du président du parti ainsi que de l’ensemble de la direction politique nationale.

Avant de lever la séance, les structures ont pris une motion de soutien au président du parti et à l’ensemble de la direction politique nationale (pièce jointe au bas de page). La délégation a rendu des visites de courtoisie à des leaders coutumiers et religieux, notamment au chef de Canton, à l’ancien maire ainsi qu’à d’autres personnalités de la ville.


OHL

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici