Université Joseph KI-ZERBO: un colloque international pour réfléchir sur la contribution des droits fondamentaux à l’amélioration des relations de droit privé

228

Plusieurs
juristes burkinabè et étrangers se sont réunis jeudi 13 juin 2019 à
Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre est de réfléchir sur la contribution
des droits fondamentaux à l’amélioration des relations de droit privé et, plus
généralement, de la protection de l’individu aussi bien dans les rapports entre
particuliers que dans les rapports avec l’appareil d’État.

Cette
réflexion intervient à l’occasion d’un colloque organisé par le Laboratoire de
recherche en droit privé de l’université Ouaga2.  

Placé sous
le thème « droits fondamentaux et relations de droit privé: quelle
dialectique au Burkina Faso et ailleurs », ce colloque vient à point nommé
vu le contexte sécuritaire que traverse le monde entier, a indiqué Dr. Yarga
LARBA.

« La question du respect des
droits fondamentaux ne peut être passée sous silence dans un contexte où le
terrorisme et les conflits inter communautaires font partie du quotidien du
citoyen d’ici et d’ailleurs »
, a-t-il soutenu.

Le directeur
de l’unité de formation et de recherche en sciences politiques et juridiques de
l’université Ouaga2, Pr. Dominique KABRE, s’est réjoui de la tenue du colloque
tout en qualifiant de mitigée la protection des droits fondamentaux au pays des
hommes intègres.

« On observe une réticence des
citoyens à faire valoir leurs droits devant les institutions. Aussi
observe-t-on l’insuffisance des structures d’application des droits
humains  que l’Etat met à la disposition
des citoyens dans la recherche des solutions qui prennent en compte les droits
humains »
,
a-t-il confirmé.

Ouvert jeudi
13 juin, ce colloque réunissant des experts en droit privé et public va baisser
ses rideaux vendredi 14 juin 2019.

Inoussa Kiema

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici