Une vingtaine de miliciens tués dans des combats en Centrafrique

79
Centrafrique Onu

Au moins 23 miliciens sont morts samedi dans de nouveaux combats qui ont éclaté à Birao dans le nord-est de la Centrafrique, non loin de la frontière tchado-soudanaise.

Selon la Minusca, Mission des Nations unies en Centrafrique, ces affrontements opposent le FPRC et le MLCJ, deux factions rebelles actives dans la localité depuis 2013.

Un casque bleu a également été blessé, a précisé un communiqué conjoint de l’UA, la CEEAC et la Minuca qui condamnent ce regain de violences.

Sur place, « la situation reste tendue, mais il n’y a plus de combats », a ajouté Vladimir Monteiro, porte-parole de la Minusca.

Toujours selon la mission onusienne, les premiers combats entre ces groupes armés avaient duré trois jours, du 1er au 3 septembre dernier. Ils avaient fait une vingtaine de morts.

Ces combats reprennent alors que l’Onu a voté l’assouplissement de l’embargo sur les armes à destination de la Centrafrique.

Jeudi, le Conseil de sécurité des Nations unies a voté à l’unanimité pour autoriser à nouveau la livraison d’armes d’un calibre inférieur ou égal à 14,5 mm aux forces centrafricaines.

C’est une ouverture limitée puisque l’interdiction vaut toujours pour l’armement lourd. Mais, c’est une première depuis que l’ONU avait décrété un embargo total sur les armes en 2013, quand la Centrafrique a basculé définitivement dans la guerre civile après la chute du président François Bozizé.

Source : Camerounweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici