Une liaison aérienne va relier la Côte d’Ivoire aux États-Unis

18

Après avoir longtemps espéré que les Sud-Africains de South African Airlines seraient les premiers à relier les deux pays, c’est finalement Ethiopian Airlines (un autre poids lourd africain du transport aérien) qui devrait en mai prochain inaugurer une liaison directe entre les Etats-Unis et la Côte d’Ivoire.

Plus de deux ans après que l’aéroport d’Abidjan ait obtenu la certification américaine TSA autorisant les vols directs entre les deux pays, Ethiopian envisage d’effectuer donc trois fois par semaine des trajets Abidjan-New York ou plus probablement vers l’aéroport de de Newark, moins encombré. Trois vols au départ d’Abidjan à la mi-journée qui permettraient d’arriver aux Etats-Unis suffisamment tôt pour prendre des correspondances pour des lignes domestiques.

Le projet est alléchant pour les usagers ivoiriens, mais risqué pour la compagnie : Ethiopian réussira-t-elle à remplir les quelque 270 places de ses Boeings 787 Dream Liner prévus sur cette ligne ? Les responsables ivoiriens comptent sur la fréquentation du hub abidjanais et sur la compagnie Air Côte d’Ivoire pour attirer sur l’aéroport international Félix-Houphouët-Boigny les passagers venus de la sous-région.

Petite inconnue : comment va réagir l’un des partenaires techniques et financiers d’Air Côte d’Ivoire, Air France, avec ce nouveau projet ? Une liaison directe sur l’Amérique c’est potentiellement autant de passagers qui ne passeront plus par Roissy-Charles-de-Gaulle.

CamerounWeb.com