Un film explique comment Alain Traoré a sorti sa famille de la misère

38

Le journaliste Gérémi Nion a réalisé un film sur la vie du footballeur burkinabè Alain Sibiri Traoré. Ce film est un condensé de témoignages des membres de la famille Traoré, de personnes proches et d’anciens encadreurs, etc. Ce film explique comment cet orphelin à moins de 17 ans a contribué à sortir sa famille de la misère avec au départ seulement 2 000 F CFA de revenus. Le film a été présenté pendant un diner-gala le mardi 9 octobre 2018 à Ouagadougou.

La mère de Alain et Bertrand Traoré a reçu une attestation de reconnaissance

Ancien footballeur, Esaïe Traoré est le père de l’actuel international burkinabè Alain Sibiri Traoré. Décédé très jeune, celui que l’on surnommait « Nèkè », le fer, avait décidé que son fils Alain Sibiri Traoré serait plus tard footballeur. « C’était le souhait de mon papa que c’est moi qui serais son héritier », raconte Alain Traoré dans le film réalisé par le journaliste Gérémi Nion. Mais le décès de Esaïe Traoré va laisser la famille dans une profonde misère au point que l’oncle d’Alain Traoré hypothèque la cour de son frère pour contracter une dette qu’il ne pourra pas rembourser.

Dans ce film, la mère d’Alain Traoré raconte qu’un matin, un huissier de justice se présente pour demander de libérer la maison. « Madame, la cour a été saisie. Vous avez deux mois pour libérer », raconte la mère d’Alain Traoré. Elle appelle son fils sociétaire à l’époque du centre de formation Planète Champion. Il promet de construire une maison dans le même quartier alors qu’il n’avait que 2 000 F CFA de revenus par mois.

Un film explique comment Alain Traoré a sorti sa famille de la misère
Alain Traoré a également reçu une attestation pour son exemple

Lorsqu’il est sélectionné en équipe nationale des moins de 17 ans, Alain Traoré raconte qu’il a remis la totalité de sa prime, 500 000 francs CFA; à sa maman pendant que ses camarades achetaient des motos et des téléphones portables. Pour sortir de la misère, la maman Traoré prête ses services de monitrice dans des écoles, vend du poisson fumée, du riz, du bois, etc. « Il n’y a pas beaucoup de femmes qui pouvaient supporter ça », confie Bertrand Traoré en référence aux souffrances de sa maman.

La porte du paradis ouverte par l’AJ Auxerre

Alors que son fils était parti à Manchester United, une délégation d’Auxerre réussit à convaincre sa maman de le faire signer à Auxerre en lui offrant 10 millions de francs CFA. Pour une femme qui croupissait dans la misère, c’était le jackpot. Alain Traoré quitte Manchester United et rentre à Ouaga pour signer le contrat avec Auxerre.

A partir de là, la vie du natif de Bobo-Dioulasso change. Il passe de la misère au luxe. Plus rien ne manque. Il réalise le rêve de sa maman en lui construisant une maison de luxe dans le même quartier. Maman Traoré devient une femme d’affaire et vit désormais dans une maison de luxe. Le film revient également sur les performances de Alain Sibiri Traoré en sélection et en clubs, ses blessures, ses heures de gloires, etc. Un exemple de vie qu’a voulu raconter le journaliste Gérémi Nion.

Un film explique comment Alain Traoré a sorti sa famille de la misère
Les coéquipiers de Alain Traoré ont immortalisé avec lui cette soirée

« Mon objectif est d’arriver à montrer que les Burkinabè ont du talent. Les Burkinabè ont beaucoup de talent. Ils arrivent à sortir de la situation dans lesquels ils vivent. Nous sommes un pays aux ressources limitées et il faut beaucoup de courage pour s’en sortir », explique Gérémi Nion. Il appelle les Burkinabè à croire en eux, qu’ils soient accompagnés ou pas car demain est forcément meilleur de son point de vue. « Quand on voit la vie d’Alain Traoré, on en rêve.  On veut tous être dedans. Mais il est passé par plusieurs étapes », rappelle Alain Traoré.

A l’issue de la diffusion du film, le réalisateur a décerné une attestation à la mère de Alain Traoré et une autre au footballeur burkinabè parce qu’ils sont un « exemple de vie ».

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com