Tueries de Yirgou : « depuis 127 jours il n’y a pas eu d’arrestation » (CFOP)

252

L’opposition a une de fois de plus appelé les autorités compétentes à tout mettre en œuvre pour que la justice soit faite sur les tueries survenues en début janvier à Yirgou (centre-nord du Burkina).

« Il y a de cela 127 jours, 210 de nos concitoyens ont été lâchement massacrés. Jusqu’à présent, pas d’arrestation, pas de coupables », a déploré Achille Ouédraogo, président du Mouvement panafricain du Faso (MPF), parti d’opposition.

Faisant référence à une sortie médiatique du procureur en charge du dossier qui a indiqué des suspects avaient été identifiés et que leur arrestation posait problème parce qu’ils étaient armés, l’opposition dit être consternée du fait que des individus puissent narguer l’institution judiciaire en s’appuyant sur leurs armes.

« Dans une république qui se respecte, c’est l’Etat qui a le monopole de la violence. En clair, il y a un manque évident de volonté politique de la part de nos autorités. C’est pour cela l’Opposition exige que les forces de défense et de sécurité prêtent main forte au procureur pour qu’il puisse interpeller les coupables de Ia tuerie de Yirgou », a ajouté Achille Ouédraogo.

Il appelle également le gouvernement à reloger rapidement les populations du Sahel et du Nord qui sont massivement déplacées, avant l’arrivée de la saison hivernale.

« Les réfugiés ont abandonné champs et bétail en fuyant les terroristes. Il y aura famine à partir du mois de juillet si rien n’est fait », a-t-il indiqué.

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici