Travaux publics : 430 techniciens prêts à servir le développement du Burkina

119

Il s’est déroulé ce 29 septembre 2017,  la cérémonie marquant la sortie de promotion 2017 des différentes filières de formation de l’Ecole de formation et de perfectionnement des travaux-publics (EFP-TP) à Ouagadougou.

Ce sont au total 11 filières de formation de l’EFP-TP qui fêtent leur sortie de promotion après une année de formation pour certains et  2 et 3 ans, pour d’autres. Au cours de ces années, les  430 étudiants ont reçu deux types de formations, celle dite initiale et celle continue.

Pour le ministre de l’habitat et de l’urbanisme, Dieudonné Maurice Bonanet,  ce sont, « de jeunes Burkinabè techniquement bien formés à entrer dans la production ». En ce qui concerne leur intégration, le ministre rassure :  « il y a  des efforts qui sont projetés dans ce sens. Ces compétences doivent pouvoir s’épanouir aussi bien au niveau de l’administration que du secteur privé ».

 «Dans le cadre de l’axe 3 du PNDES, poursuit-il, la dynamisation de l’économie, il y aura beaucoup de chantiers de travaux publics, de construction de bâtiments et  d’aménagement ». Il trouve que les problèmes d’emploi pour ce niveau de technicité ne doivent pas se poser  puisque  « le marché en demande  et  dans les mines également ces jeunes diplômés pourront évoluer ».

Travaux publics : 430 techniciens  prêts à servir le développement du Burkina
Le ministre Bonanet a assuré qu’il y aura du travail pour ces nouveaux techniciens

Pour le parrain Moctar Mango, administrateur général de COGEB international, « dans toute société c’est la ressource humaine qui est la première qualité, la première denrée pour tout développement ». Ces hommes formés seront accueillis sur le terrain pour mettre en pratique leurs connaissances théoriques car, pour lui, « il nous faut des hommes formés et en bonne santé », pour aller dans l’accompagnement du gouvernement dans le cadre du PNDES.

Les promotions ont effectué des visites de chantiers aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur et ils disent être prêts à servir le pays. Il s’agit de la 4e promotion d’ingénieurs géomètres, de la 3e promotion d’ingénieurs génie civil, de la 5e promotion licence géomètres, de la 5e promotion licence génie civil, de la première promotion licence génie civil (système LMD), de la 2e promotion licence en mécanique, de la 16e promotion techniciens supérieurs en génie civil, de la 7e promotion techniciens supérieurs en aménagement foncier, de la 5e promotion techniciens supérieurs en génie mécanique, de la 14e promotion agents techniques en génie civil et de la  6e promotion conducteurs d’engins.

L’EFP-TP a été créée sous l’appellation de centre de formation professionnelle des travaux publics(CFPTP). Le centre a été transformé en Etablissement de l’Etat à caractère administratif (EPA) le 28 février 2008 et a pris le nom actuel (EFP-TP). Il est à sa 42e année d’existence.

Alice THIOMBIANO (Stagiaire)

Burkina24

Burkina24.com