Tournée du ministre de la Communication : Rémis Dandjinou visite des médias du Centre-Nord

121

Le ministre de la Communication Rémis Fulgance  Dandjinou s’est rendu, le jeudi  11 mai 2017,  dans plusieurs médias de la région du Centre-Nord.

A la faveur de la Journée nationale du paysan (JNP) qui s’est tenue, du 11 au 13 mai 2017 à Kaya,  le ministre de la Communication, Remis Dandjinou est allé constater de visu, le jeudi 11 mai 2017, les conditions de travail dans les médias privés et publics de la région du Centre-Nord.  «Il  y a une  grande différence  entre le  rendu de ces radios et leurs conditions techniques et matérielles », a-t-il déclaré. Pour lui,  à l’exception de deux radios, la majorité travaille dans des conditions difficiles. Et d’ajouter : « Il y a un véritable problème. Nous devons donc, à travers  le Fonds d’appui à la presse privée (FAPP), trouver des moyens  pour accompagner ces médias ». Il a également rappelé que l’amélioration de l’environnement économique et fiscal des entreprises de presse  est l’une des missions à lui assignées par le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba. La visite du ministre a concerné, entre autres, les radios Manegmoogo, la radio notre Dame, la radio Horizon FM, la Radio Kaya FM, la radio Manegda et Sanmatenga télévision (STV-Kaya), le siège de la Rtb2 Centre-Nord et la Société burkinabè de télédiffusion (SBT). Les promoteurs des organes de presse visités ont salué l’initiative du ministre en charge de la communication qui vient les galvaniser dans leur travail d’information et de sensibilisation du public. Ils ont, cependant, souhaité l’accompagnement du gouvernement dans l’accomplissement de leur mission. Cette sortie du ministre  répond à une  volonté de  communiquer sur la Télévision Numérique terrestre (TNT) dont la date butoir est fixée au 30 septembre prochain et le récent lancement de la Radio rurale. Le promoteur de l’unique télévision privée de la région,  Samuel Bamogo  a confié que ses inquiétudes sur le coût de la redevance ont été dissipées à l’issue des échanges avec le ministre Dandjinou. «Nous n’avons plus d’inquiétude. Le ministre nous a clairement expliqué que l’avènement de la TNT répond à un souci d’améliorer la qualité de la réception», a-t-il soutenu. Rémis Fulgance Dandjinou a également été reçu par des responsables religieux et coutumiers (le Naaba Koom du Sanmatenga, les communautés musulmane, protestante et catholique). Ceux-ci ont salué l’action gouvernementale  en matière d’information et de communication. Dans le même ordre d’idées, ils ont invité les hommes et femmes de médias à davantage de professionnalisme. «En toutes circonstances, il faut jauger l’opportunité de diffuser ou non une information donnée», a conseillé le président de la communauté musulmane de la région, EL hadj Ousmane Ouédraogo.

Aly SAWADOGO

sidwaya.bf