Tourisme au Burkina : Des jeunes du Sud-Ouest identifient des pistes pour la croissance du secteur

30

Tourisme au Burkina : Des jeunes du Sud-Ouest identifient des pistes pour la croissance du secteur

« Jeunesse et promotion du tourisme au Burkina Faso », c’est le thème retenu cette année. En effet, chaque année, dans l’objectif de découvrir les richesses culturelles du Burkina, l’Association jeunesse espoir d’Afrique (AJEA) initie des journées touristiques, de façon tournante, dans les différentes régions du Burkina, afin de découvrir les merveilles touristique de la région mais aussi échanger avec les autorités en charge du Tourisme et la population.

Pour Siriki Naon, secrétaire exécutif de ladite association, aujourd’hui le tourisme doit être vu comme un domaine d’employabilité à travers le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT) qui est mis à la disposition des acteurs touristiques, qui va encourager les jeunes à devenir des entrepreneurs touristiques, à faire la promotion de ce secteur et en faire un métier. « Créer un cadre d’échanges entre les autorités en charge de la culture et les populations afin qu’elles posent leurs difficultés relatives à ce secteur », c’est ce qui justifie le choix de ce thème, a fait savoir Siriki Naon.

Tourisme au Burkina : Des jeunes du Sud-Ouest identifient des pistes pour la croissance du secteurJean Philippe Hien, participant à cette conférence publique, trouve que « c’est une occasion de décliner nos difficultés qui sont entre autres le manque de formation et d’information ». Et d’ajouter qu’ils ont les atouts et les richesses culturelles, « mais comment les exploiter, élaborer et déposer un projet culturel, c’est ce qui pose problème ».
Échanger sur l’implication des jeunes sur le tourisme, c’est inciter également les jeunes du Sud-Ouest à entreprendre dans le domaine du tourisme.

Tourisme au Burkina : Des jeunes du Sud-Ouest identifient des pistes pour la croissance du secteurLe Burkina connaît actuellement une situation d’insécurité. Malgré tout, le ministre en charge du Tourisme, Abdoul Karim Sango, a laissé entendre que le nombre de touristes aussi bien que les recettes liées à ce secteur sont en pleine croissance. L’industrie du tourisme est un secteur en plein essor économique, avec des retombées de près de 70 milliards de francs CFA entre 2016 et 2017. À cette conférence, le ministre de la Culture a invité les jeunes à être des ambassadeurs de leur pays, c’est-à-dire vendre l’image du Burkina Faso à l’extérieur en matière du tourisme et non passer le temps à poster des injures sur les réseaux sociaux qui ne donnent pas une bonne image de notre pays.[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Boubacar Tarnagda
LeFaso.net

Lefaso.net