Tour préliminaire de la Ligue des champions africaine : Rahimo FC s’impose face à Enymba

47
Tour préliminaire de la Ligue des champions africaine : Rahimo FC s’impose face à Enymba

Rahimo FC a battu, dans la soirée du samedi 10 août 2019, le club nigérian Enymba, en match aller du tour préliminaire de la Ligue des champions africaine, par un but à zéro (1-0). Le match retour se jouera dans deux semaines au Nigeria.

Pour leur première sortie en campagne africaine, les joueurs de Bama ont réalisé une prouesse en s’imposant devant le club nigérian d’Enymba, deux fois vainqueur de la compétition. Pourtant, rien n’était acquis d’avance.

Dès l’entame du match, les poulains de Boureima Zongo ont vite montré leur envie de gagner en mettant le pied sur le ballon. La balle circule mais le dernier geste est toujours difficile. Les joueurs nigérians, très expérimentés, s’organisent pour empêcher la dernière transmission de balle ou pour enrayer l’action de but.

Les Burkinabè, jeunes, avec une moyenne d’âge d’environ 20 ans, se déplacent plus facilement, portent le ballon vers l’avant. Ousmane Convolbo, venu de l’Etoile filante de Ouagadougou (EFO), joue la courroie de transmission au milieu de terrain. Mody Cissé, sur le flanc gauche, est l’homme par qui partent les actions dangereuses. Mais visiblement dans un mauvais jour, ses offensives restent infructueuses.

Un seul but qui fait la différence

Les joueurs d’Enymba, même s’ils ne se montrent pas dangereux à l’attaque, donnent tout pour éviter le but. Mais c’était sans calculer avec l’envie, l’engagement et la qualité technique des joueurs de Bama qui ouvrent le score à la 28e minute. Issouf Zonon, maîtrisé jusque-là par la défense adverse, hérite d’un ballon à quelques encablures de la surface de réparation nigériane et décide d’entreprendre un raid solitaire. Il se défait de ses gardes-du-corps et envoie un bolide en direction du portier nigérian. Un défenseur qui tentait de contrer la frappe finit par tromper son gardien. Rahimo FC 1, Enymba 0. Les Bobolais manquent de peu d’aggraver la marque à la 37e minute. En effet, Mody Cissé, qui prend de vitesse la défense nigériane, se retrouve face au gardien, mais son ballon bien classé va finir contre le poteau gauche. Les assauts se répètent, les occasions se multiplient mais sans buts.


Une seconde période stérile

C’est dans ce contexte d’attaques et de contre-attaques que l’arbitre togolais renvoie les deux formations dans les vestiaires pour la pause. Au retour, les 22 acteurs s’empoignent à nouveau. Des occasions s’offrent aux Burkinabè qui les vendangent. Les Nigérians, qui avaient été timides durant la première partie du match, montrent quelques signes de dangerosité mais fébrilement.

La seconde période est restée sans le moindre but. L’entraîneur nigérian, Usman Abd’Allah, a reconnu et salué la qualité technique des adversaires. « Les joueurs de Rahimo ont un bon jeu. Ils sont jeunes, techniques et remontent vite avec les balles », a-t-il fait remarquer. Le match retour aura lieu dans deux semaines au Nigeria. C’est avec confiance que Boureima Zongo et ses poulains iront défier Enymba sur ses propres installations. « Enymba joue bien.

Le club participe à la campagne africaine depuis près de 9 ans et nous sommes à notre première participation. En plus de sa qualité technique et de son expérience, j’ai remarqué que l’équipe est un peu lourde à l’arrière », a indiqué Boureima Zongo. Pour se mettre à l’abri de mauvaise surprise, les dirigeants de Rahimo FC ont dépêché un émissaire pour préparer le terrain.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici