Tour du Faso 2018 : Le comité d’organisation installé

74

La 31e édition du Tour cycliste international du Faso aura lieu du 26 octobre au 4 novembre 2018. Le comité d’organisation de cette 31e édition a été installé le vendredi 13 juillet 2018 au ministère des Sports et des loisirs.

Tour du Faso 2018 : Le comité d’organisation installé
Le comité d’organisation du Tour du Faso 2018 veut relever le défi lancé par le ministère des sports

Réussir l’organisation du Tour cycliste international du Faso. C’est l’objectif du ministère des sports et des loisirs et de la Fédération burkinabè cyclisme (FBC). Pour que tout se déroule dans de bonnes conditions, le ministre des sports et des loisirs Daouda Azoupiou a installé le comité d’organisation le vendredi 13 juillet 2018 dans la salle de conférence dudit ministère.

Ce comité d’organisation est composé de six membres dirigé par Yasnémanégré Sawadogo par ailleurs président de la Fédération burkinabè de cyclisme. Son vice-président est Nicolas Paré du ministère des sports et des loisirs.  Francis Ducreux de Sport Pub est le chargé des sponsors et du marketing. Mahamoudou Sawadogo de la FBC est le chargé des équipes alors que le ministère des infrastructures est chargé de ces questions.

Laurent Bezault est le directeur de course. Dix commissions ont été mises en place. La photo finish sera assurée par Joachim Nikièma. Selon le décret portant nomination du comité d’organisation du comité d’organisation, celui-ci « pourra faire recours à du personnel technique, de soutien et des manutentionnaires en nombre, qui feront l’objet de réquisition avec les membres du comité d’organisation » dans son fonctionnement.

« Éviter les crédits »

Une instance de supervision placée sous la coupe de Boureima Sy, directeur de cabinet du MSL est chargé du contrôle de l’exécution des tâches et du suivi-évaluation des activités devant concourir au bon déroulement du Tour du Faso » tandis que la coordination est chargé d’aider et d’accompagner le comité dans l’exécution de toute tâche devant concourir au bon déroulement de la compétition.

« Il était de bon ton que nous puissions donner des orientations nouvelles pour que nous  puissions faire passer le Tour du Faso au 2.1. On doit changer de fusils d’épaule dans nos comportements et dans nos manières de faire », a expliqué le ministre Daouda Azoupiou.  L’arrivée d’une étape à Bolgatanga au Ghana et l’épreuve du « contre la montre », Sabou-Koudougou sur une distance de 35 km  placent le Tour cycliste international du Faso dans la catégorie 2.1, catégorie des plus grands tours cyclistes africains.

Pour lui, le Tour du Faso ne doit plus évoluer sur le plan social pour éviter les ardoises à la fin de chaque tour. C’est pourquoi, il estime que les prises en charge doivent se faire dans la transparence et que les prestataires puissent proposer des services de qualité. Ce comité d’organisation de son point de vue doit pouvoir faire son bilan deux semaines après la fin de la compétition pour rassurer tous les partenaires.

Le Président du comité d’organisation Yasnémanégré Sawadogo a assuré que son comité mettra tout en œuvre pour réussir cette mission en collaboration avec le secrétariat permanent du Tour du Faso qui a déjà commencé le travail. Neuf (09) régions vont accueillir l’édition 2018 sur une distance totale de 2 273 Km. Pour le moment, le budget de ce Tour du Faso est toujours à l’étude.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Burkina24.com