Togo: l’Ambassade du Ghana envahie par des gendarmes togolais

99

Des gendarmes togolais ont effectué une descente musclée ce lundi 24 septembre devant les locaux de la représentation diplomatique du Ghana au Togo. Objectif de cette descente: déloger, Nicodème Ayao Habia, un leader de l’opposition en grève de la faim devant les locaux de l’Ambassade depuis six (06) jours.

D’après des témoignages recueillis, les éléments des forces de l’ordre auraient essayé de faire partir de force l’ex-député de l’opposition et quelques acteurs de la société civile vénus le soutenir dans son action.

« Les gendarmes ont fait irruption ici et m’ont demandé si j’ai reçu l’autorisation avant de démarrer la grève de faim. Je leur ai répondu que je n’en ai pas besoin et ils m’ont demandé de vider les lieux mais je ne me suis pas laissé faire », a raconté l’intéressé quelques minutes après les faits.
Depuis jeudi dernier, Nicodème Habia a entamé une grève de la faim pour exiger la libération des militants de l’opposition arrêtés et détenus en prison depuis le début de la crise togolaise en août 2017.

« Je fais cette action devant l’ambassade du Ghana pour interpeller le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, un des facilitateurs dans la crise togolaise et pour faire respecter la feuille de route de la Cédéao », a confié Nicodème Habia à nos confrères de Radio France Internationale (RFI).

CamerounWeb.com