TICAD 7 : de belles opportunités d’affaires à saisir, selon l’ambassadeur du Japon au Burkina

131

La Chambre du commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) a expliqué mercredi 14 août aux hommes d’affaires burkinabè les opportunités à saisir lors de la septième conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7) qui se tiendra du 28 au 30 août au Japon.

Une centaine d’hommes d’affaires burkinabè ont manifesté leur intérêt à participer à la TICAD 7, selon la CCI-BF. Au cours de cette édition, il est entre autres prévu une session plénière consacrée au dialogue secteur privé-public, un séminaire des hommes d’affaires et le salon de l’Afrique.

L’ambassadeur du Japon au Burkina, Tamutso IkezakI a assuré que la TICAD est une occasion pour les hommes d’affaires de montrer leur potentiel. D’après lui, la TICAD 7 va faciliter le réseautage entre les entreprises africaines et Japonaises. « La TICAD 7 se veut être un tournant décisif, l’amorce d’une nouvelle phase qui vise à promouvoir les investissements privés ».

La chambre de commerce et d’industrie du Burkina interpelle les hommes d’affaires pour saisir une « belle » opportunité. Pour le vice-président de la chambre de commerce Oumar Yugo, il s’agit de faire tirer le maximum de profit de la 7e édition de la TICAD. « Notre objectif à travers ce déplacement est non seulement de changer la donne en emmenant des jeunes mais aussi leur donner l’opportunité d’améliorer leur business. »

Cependant certains regrettent le fait de ne pas pourvoir commercialiser leurs marchandises. Là-dessus Oumar Yugo est formel : « La TICAD n’est pas une foire. On ne peut pas aller vendre dans ces endroits. Là c’est pour échanger sur des projets structurants. »

Alinta Ouédraogo

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici