Terrorisme : « Nous allons tout faire pour rendre opérationnel le G5 » (Alpha Condé)

84

A la suite de IBK du Mali, Alpha Condé de la république de Guinée est le second chef d’Etat à fouler le sol burkinabè après l’attaque du café Istanbul, le dimanche 13 août 2017. Il a été accueilli le jeudi 17 août 2017 à l’aéroport international de Ouagadougou par son homologue du Burkina, Roch Kaboré. Alpha Condé affirme être venu témoigner sa solidarité au peuple burkinabè.

Le président de la République de Guinée, par ailleurs Président de l’Union africaine (UA), Alpha Condé, est arrivé à Ouagadougou ce jeudi 17 août 2017, 4 jours après l’attaque du café Istanbul qui a fait 18 morts. Il a été accueilli par le président du Faso, Roch Kaboré.

Après son accueil, le président guinéen a visité les lieux de l’attaque sur l’avenue Kwamé N’khruma. Une déclaration de Alpha Condé est attendue à Kossyam à l’issue d’une audience avec le président du Faso.

Mais bien avant celle-ci, Alpha Condé a affirmé être venu « montrer au Burkina qu’il n’est pas tout seul ». Aussi poursuit-il, « nous allons tout faire pour mobiliser les forces et les moyens qu’il faut pour rendre opérationnel le G5 (Sahel) ». Selon le président guinéen, c’est aux Africains de se battre pour leur peuple et il plaide pour plus de solidarité entre pays africains.

Ignace Ismaël NABOLE et Ismène PKEDJO (Stagiaire)

Burkina 24

Burkina24.com