Terrorisme au Burkina : Les femmes disent non

53

Des représentantes de l’autre moitié du ciel ont exprimé leur soutien aux forces armées nationales dans la lutte contre le terrorisme. A Ouagadougou, elles ont battu le pavé ce 11 octobre 2018.

Elles étaient nombreuses, et majoritairement de blanc vêtues, les mères, soeurs et filles des hommes et femmes engagés sur le front contre le terrorisme, à battre le pavé  ce jeudi à  Ouagadougou.

Elles ont accompli un périple qui les a conduites de la Place de la Nation au Rond-point des Nations via l’Avenue de la Nation, avec une halte marquée par une minute de silence à l’état-major des armées, cet après-midi pour manifester leur soutien aux forces armées et aux autorités,  selon les faits rapportés par MoussoNews.

Étaient parmi les marcheuses l’épouse du Chef de l’Etat Sika Kaboré ainsi que le Médiateur du Faso Saran Sérémé. 

Initiée par une coordination de femmes, les intervenantes au Rond-point des Nations,  dont Sika Kaboré, ont appelé la communauté internationale à appuyer le Burkina et exhorté les Burkinabè à s’unir derrière les forces de défense et de sécurité.

A noter que le Burkina fait face à une menace terroriste qui a fait plus d’une centaine de morts depuis trois ans.  

Burkina24 

Photo : MoussoNews

Votre commentaire sur ce sujet

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Burkina24.com