« Tarmazole » : « J’ai décidé de poser à ma manière le problème sur la table » (Moussa Petit Sergent)

82

Moussa Petit Sergent, humoriste burkinabè, a mis en lumière et en caricature, un phénomène qui gangrène la jeunesse burkinabè : le « Tramazole ».

Le Tramadole. Tramazole ou Tarmazole. Quel que soit son nom, ce produit est constamment utilisé par les jeunes pour ses prétendues vertus énergisantes, mais qui en réalité, sont dangereuses pour la santé et l’équilibre de ceux qui en consomment.

Les « effets sont néfastes », a confié Moussa Petit Sergent à Burkina24, cette fois, sans le sourire.  L’humoriste burkinabè affirme avoir fait le constat.  « J’ai vu que c’était alarmant, qu’on se voilait la face et qu’on n’en parlait pas », explique-t-il.  Alors, continue-t-il, « j’ai décidé de poser à ma manière le problème sur la table pour attirer l’attention de l’opinion là-dessus. Je pense qu’il est temps qu’on prenne des mesures par rapport au Tramazole, qu’on sache d’où ça vient, comment ça rentre au Burkina et quelles sont les solutions face à un tel produit ».

Le clip, réalisé avec le rappeur burkinabè Frère Malkhom, tourne en boucle depuis plusieurs jours sur les radios et les télévisions au Burkina. Postée sur sa page Facebook le 9 mai 2017, la vidéo totalise déjà 170 000 vues.

Moussa Petit Sergent est l’un des talents émergents de l’humour au Burkina Faso. Lauréat du Prix RFI Talent du rire en 2016 (à la deuxième édition), Moussa Ouédraogo participe à plusieurs plateaux d’humour, dont le Parlement du rire sur Canal +.

Abdou ZOURE

Burkina24

Burkina24.com