Tabaski 2018 à Bobo-Dioulasso : Les musulmans ont prié pour la paix et la sécurité au Burkina

111

Tabaski 2018 à Bobo-Dioulasso : Les musulmans ont prié pour la paix et la sécurité au Burkina

Très tôt dans la matinée de ce mardi 21 août 2018, les fidèles musulmans, tout de blanc vêtus pour la plupart et d’autres parés de leurs plus beaux habits, ont convergé, comme chaque année, vers la place Wara-Wara pour la grande prière. Invocations, bénédictions, prêches, voilà les temps forts qui ont marqué cette grande prière de la célébration de la Tabaski dirigée par l’imam de la mosquée de Dioulassoba, Siaka Sanou. Après avoir effectué les deux rakats de la prière, celui-ci a procédé à la lecture de son sermon en arabe. Le contenu du message était beaucoup plus axé sur la paix, la sécurité au Burkina Faso, la cohésion sociale et surtout le renforcement de la foi musulmane.

Dans son sermon, l’imam a ainsi invité les fidèles musulmans à demeurer dans la foi et à beaucoup prier pour la paix et la sécurité pour le peuple burkinabè. Aussi, une prière a été dite à l’intention des fidèles et pour implorer Allah afin qu’il descende sa grâce sur le Burkina Faso. L’Imam a ensuite donné le coup d’envoi du rituel qu’est le sacrifice du mouton, un geste qui a été suivi dans la ville de Sya par l’immolation des moutons dans presque toutes les familles musulmanes.

Tabaski 2018 à Bobo-Dioulasso : Les musulmans ont prié pour la paix et la sécurité au BurkinaLa Tabaski, selon les fidèles, est la fête la plus importante de l’islam après Aïd-El-Fitr (la fête qui célèbre la fin du Ramadan). « La Tabaski, qui est plus qu’un simple événement religieux, est l’occasion pour se rencontrer avec la famille et les proches. Elle est aussi synonyme de partage et de générosité envers les pauvres et les nécessiteux », a laissé entendre Souleymane Koné, un fidèle.
Par ailleurs, ce dernier a invité l’ensemble des Burkinabè à cultiver l’unité et la cohésion afin de préserver la paix et la stabilité si nécessaires au progrès économique et social dans notre pays.

Tabaski 2018 à Bobo-Dioulasso : Les musulmans ont prié pour la paix et la sécurité au BurkinaCette grande prière, qui a drainé des milliers de fidèles, a connu la présence de certains membres du gouvernement, notamment la ministre Adja Fatimata Ouattara/Sanou ainsi que des autorités régionales et communales. On notait également la présence de l’Église catholique sur le lieu de la prière. Ce qui témoigne de la cohésion entre les différentes religions. A l’occasion de cette fête, le secrétaire général de la région des Hauts-Bassins, Bernard Béba, a présenté les meilleurs vœux à la communauté islamique. « Nous formulons à l’occasion de cette fête de Tabaski nos vœux de santé, de sérénité, de bien-être à tous les Burkinabè. Ce jour est un jour béni.

Tabaski 2018 à Bobo-Dioulasso : Les musulmans ont prié pour la paix et la sécurité au BurkinaEn cette heureuse circonstance, l’administration régionale dans son ensemble a voulu communier avec nos frères musulmans en ce jour de sacrifice. Nous joignons toutes nos prières à leurs prières pour que le pays puisse connaître davantage de paix, afin que chacun puisse entreprendre ses activités en toute sérénité », a-t-il signifié.
Il a aussi profité de cette occasion pour inviter l’ensemble des Burkinabè à apprécier la paix et la sécurité malgré un contexte particulièrement défavorable. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Lefaso.net