Système de santé et d’enseignement au Burkina : Des commissions d’enquête parlementaire pour mieux cerner les problématiques

79

Système de santé et d’enseignement au Burkina : Des commissions d’enquête parlementaire pour mieux cerner les problématiques

Au départ, c’est la Commission de l’Education, de la Santé, de la Jeunesse, de l’Emploi, des Affaires Sociales et Culturelles qui avait émis l’idée de faire des missions d’information sur ces deux problématiques. Mais compte tenu de leur importance, la conférence des présidents avait proposé à la plénière la mise en place de commissions d’enquête. Ce qu’avaient approuvé, à l’unanimité, les députés présents lors de la séance plénière du 07 mars 2017.

Aujourd’hui, il s’agit d’adopter les résolutions portant création de ces commissions d’enquête. Et les choses sont allées très vite. Car, pour une des rares fois, les députés étaient tous sur la même longueur d’onde. Tous reconnaissent que les systèmes de santé et d’enseignement de notre pays connaissent des irrégularités ou sont inadaptés à nos réalités. Ainsi, pour mieux cerner ces deux problématiques et éventuellement proposer des solutions, ils ont convenu de la mise en place de ces deux commissions d’enquête pour se pencher sur ces deux questions sociales.

Système de santé et d’enseignement au Burkina : Des commissions d’enquête parlementaire pour mieux cerner les problématiquesLa commission d’enquête sur le système d’enseignement est présidée par Luc Yé, ancien secrétaire général du ministère des enseignements secondaire et supérieur. Avec neuf autres commissaires, ils ont deux mois pour « faire le diagnostic des maux qui entravent la performance de notre système éducatif, du pré-scolaire à l’université, et à proposer des mesures correctives ». Cette commission d’enquête va donc travailler sur tous les pans du système éducatif burkinabè, du pré-scolaire au supérieur, mais aussi la recherche. « Formellement, c’est aujourd’hui que la commission est créée ; les membres vont donc se réunir et définir une méthodologie de comment approcher les uns et les autres pour pouvoir aboutir à ce que nous souhaitons comme résultat », a confié Luc Yé, président de la commission d’enquête sur le système d’enseignement au Burkina Faso.
[ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Lefaso.net