Statistiques touristiques au Burkina : Les agents de collecte se forment

120

Pour mieux cerner l’ensemble des flux et activités touristiques et de mesurer leur impact réel sur le développement socio-économique, les correspondants statistiques de l’administration touristique se forment à l’utilisation des nouvelles techniques de collecte de données.

Afin de réussir leurs missions de production de statistiques touristiques à l’échelle nationale, les  agents commis à la tâche doivent maîtriser le nouvel outil mis en place  pour la collecte de données.

Cette nouvelle fiche, selon le directeur de l’observatoire national du tourisme, Bassirou Balboné, est plus facile à remplir et moins contraignante pour les hôteliers et devrait permettre d’améliorer le taux de recouvrement des fiches dans les hôtels, et la qualité des statistiques produites.


Bassirou Balboné, directeur de l’Observatoire national du tourisme

Ces fiches, premiers moyens d’entrée dans les hôtels, sont primordiales, car elles permettent de communiquer sur les arrivées par motif, par pays de résidence, entre autres. « Tout commence par ces fiches, dit le directeur. Tant qu’on ne pourra pas maîtriser la compilation et le renseignement de la fiche, on ne pourra pas avoir de bonnes statistiques ».

Les hôteliers eux ont été formés au préalable au remplissage de cette fiche, afin de permettre aux acteurs de collecte d’avoir des données fiables.

L’observatoire national du tourisme, en collaboration avec le programme d’appui à la gestion publique des statistiques (PAGPS/ SPS) renforce les capacités des agents des directions régionales et centrales, réunis en atelier du 14 au 16 janvier 2020 à Ouagadougou.

Le secrétaire général du ministère de la culture, Lassina Simporé, qui a présidé l’ouverture de l’atelier, a salué l’initiative et rappelé l’importance du tourisme au développement socio-économique. Une place importante mais méconnue. Pour lui, le fait d’améliorer la collecte de données et de produire des statistiques va permettre de voir que le secteur contribue davantage.

A noter que, outre la relecture de la fiche, la révision de la base de données,  l’informatisation d’une partie de la collecte, la sensibilisation des responsables des hôtels sont des  recommandations portées par le PAGPS/ SPS.

Revelyn SOME

Burkina24

Source : Burkina24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici