Sports : La reprise du renouvellement des Fédérations prévue pour le 27 mai 2020

190
Sports : La reprise du renouvellement des Fédérations prévue pour le 27 mai 2020

Le processus de renouvellement des bureaux des ligues régionales, districts et Fédérations pourra reprendre à partir du 27, mai 2020. Ainsi en a décidé le Conseil des ministres du 13, mai 2020 et dont l’information a été portée aux journalistes sportifs ce jeudi 14, mai 2020 par le Ministre des Sports et des loisirs. Daouda Azoupiou a demandé aux Hommes de médias d’accompagner ces élections afin qu’elles se passent dans le calme.

Interrompu à cause de la pandémie de Covid-19, le renouvellement des structures dirigeantes des différentes disciplines sportives pourra reprendre dans deux semaines, plus exactement le 27, mai 2020. « L’autorisation a été donnée hier, (Ndlr, le mercredi 13 mai 2020) par le Conseil des ministres pour reprendre le processus de renouvellement des bureaux des structures sportives », a indiqué Daouda Azoupiou, Ministre des Sports et des loisirs.

En vue de garantir un processus pacifié aux différents acteurs, Daouda Azoupiou a entrepris une série de rencontres avec les sportifs. Dirigeants, journalistes, anciens sportifs ont exprimé au Ministre des Sports et des loisirs leurs préoccupations et suggestions.


Face aux journalistes sportifs, Daouda Azoupiou a voulu montrer patte blanche. « Tout ministre que je suis, je n’ai pas à choisir ou à supporter un candidat. J’ai aussi dit à mes collaborateurs de prendre de la hauteur par rapport à tout cela. Nous devons être des arbitres s’il y a des problèmes donc nous ne devons pas prendre des positions », a indiqué le Ministre des Sports et des loisirs.


Revoir l’identité des électeurs

Afin d’organiser à l’avenir des élections apaisées, les journalistes ont proposé la relecture des textes qui régissent le fonctionnement des différentes fédérations. Ils ont ainsi proposé de revoir à la baisse le nombre des électeurs, en retirant notamment les clubs. « Comme cela les clubs élisent les ligues et les ligues élisent les fédérations », a proposé un confrère.


Les journalistes sont également revenus sur la gestion de la subvention allouée aux clubs parce que les présidents de certains clubs ne paient pas conséquemment les joueurs ou enregistrent même des arriérés de salaires. « C’est clair qu’à l’avenir nous allons sélectionner les clubs qui vont bénéficier de la subvention. C’est de l’argent du contribuable et on ne peut pas s’amuser avec ça », a prévenu Daouda Azoupiou.

Au cours des échanges, le Ministre Azoupiou a dit prendre note des préoccupations et suggestions des journalistes sportifs pour un meilleur fonctionnement du département des Sports et des loisirs.

Jacques Théodore Balima

Lefaso.net

Source : lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici