Sport :  » la gloire de Shaolin » présentée par les moines du temple de Shaolin à la salle des arts martiaux

128

Le Kung Fu Wushu a conquis de nouveaux adeptes au Burkina Faso. Déjà
en pleine expansion avec la présence de clubs dans presque toutes les
régions, les amoureux de cet art martial ont été bien servis dimanche 15
septembre avec une démonstration des moines du temple de Shaolin venus
de la Chine dans la salle des arts martiaux de l’Institut des Sciences
du Sport et du Développement Humain (ISSDH).

Ce spectacle « la Gloire de Shaolin » a été assuré par des moines du
temple de Shaolin. 25 au total, ils ont émerveillé le public à travers
plusieurs configurations comme le combat avec les armes (bâton, lance,
épée et sabre), l’art de l’attaque et de la défense qui sollicite à la
fois le corps et l’esprit.

Ce spectacle a été apprécié par les
invités de premier rang, dont l’ambassadeur de la République de Chine au
Burkina Li Jian qui pense que ce sera le déclic pour amener les jeunes
burkinabè à aimer cet art martial.

Le président de la Fédération
burkinabè Jean Conseibo, a salué l’initiative et espère que cela va leur
permettre de se perfectionner.

400 paires de chaussures ont d’ailleurs été offerts à la fédération par l’ambassadeur de Chine au Burkina.

La théorie du Kung Fu Wushu est basée sur la philosophie chinoise
classique, tandis que ses compétences consistent en des formes variées :
poings, armes et autres enchaînements de combat ainsi que du combat à
mains nues. Le wushu possède également une dimension artistique. En plus
d’être utilisé à des fins de défense, il sert aussi à mieux appréhender
le corps humain. En Chine, le wushu était aussi populaire qu’il est
ancien. Son caractère unique et son attrait indéniable suscitent une
attention grandissante à travers le monde.

Bernabé Kabré

Source : Omegabf.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici